Jack aurait-il pu survivre dans "Titanic" ? James Cameron fait appel à la science

Le - Par .

Jack aurait-il pu survivre au naufrage du Titanic si Rose l'avait accueilli sur sa planche à la fin du film de James Cameron ? Fatigué de ce débat, le réalisateur a tenu rétablir la vérité en reproduisant la scène, 25 ans après.

Non, Jack ne pouvait pas survivre. 25 ans après, James Cameron met fin au débat qui anime les fans de "Titanic" depuis sa sortie. Dans le cadre du documentaire "Titanic : 25 ans après avec James Cameron", le réalisateur a décidé de filmer à nouveau la scène finale tragique, au cours de laquelle Rose et Jack tentent de survivre sur un radeau de fortune. Le but ? Montrer que si les deux héros auraient pu tenir sur la planche de bois sur laquelle Rose avait pris place, Jack n’aurait pas survécu pour autant, n’en déplaisent aux détracteurs.

Arrêtons de blâmer Rose

En 2016, Kate Winslet, elle-même, avait assuré que son personnage avait laissé mourir Jack. "Il y avait de la place pour deux sur cette porte !", avait-elle lancé sur le plateau du présentateur Jimmy Kimmel. De son côté, l’inoubliable interprète de Jack, Leonardo DiCaprio, a toujours évité soigneusement de répondre à cette interrogation. Mais cela n’a pas empêché un bon nombre de personnes de se pencher sur la question. En 2013 par exemple, l’émission américaine "MythBusters" s’en était emparé. Les spécialistes du programme avaient conclu que Jack aurait sans aucun doute pu sortir de l'eau pour rejoindre Rose. Mais celle-ci aurait dû enlever son gilet de sauvetage et le fixer sur la planche de bois afin de le stabiliser.

Pourtant, le réalisateur du film oscarisé est loin de partager cet avis. Il a donc commandé une étude scientifique pour prouver, une bonne fois pour toute, qu’une seule personne pouvait survivre dans son film : "Nous avons réalisé une analyse médico-légale approfondie avec un expert en hypothermie qui a reproduit le radeau du film", précise-t-il. Pour ce faire, deux cascadeurs ayant la même masse corporelle que Rose et Jack ont été recrutés. Ils ont ensuite été couvert de capteurs, puis plongés dans l’eau glacée, afin de se mettre dans les mêmes conditions que la fameuse scène : " Ce que nous avons vu, c’est qu’il [Jack] est monté dessus et il a immédiatement commencé à avoir des frissons, des tremblements très forts", affirme James Cameron. L’extrait s’arrête là, mais la suite est facile à comprendre.

Bientôt un documentaire

Pour les fans les plus sceptiques (ou les plus épris de Jack), l’expérience médico-légale a été filmée et sera l’objet du documentaire diffusé sur National Geographic, le 5 février 2023, en même temps que le retour dans les salles sombres de "Titanic", en version remastérisée, pour célébrer les 25 ans du film.

Lire aussi

Lire aussi

Lire aussi