Jérémy Frerot publie un texte magnifique pour la protection de la planète

Le - Par .

A quelques jours du déconfinement, Jérémy Frerot a lancé un appel d'espoir et de solidarité pour le monde d'après. A découvrir sur cheriefm.fr !

Depuis le début du confinement, Jérémy Frerot est en sécurité avec son fils Lou et sa compagne l’ex-nageuse Laure Manaudou dans leur maison. Et pour la petite famille, tout semble s’être déroulé pour le mieux. Le chanteur a réalisé plusieurs mini-concerts dont un particulièrement adorable en duo avec son petit garçon. Avec Laure Manaudou, ils ont également offert des moments de franches rigolades à leurs fans sur les réseaux sociaux. Vendredi 10 avril, à quelques jours du déconfinement, l’artiste a partagé un nouveau moment fort en émotion, cette fois plus sérieux mais plein d’espoir. 

Jérémy Frerot : “Le temps est venu d’oublier ce «je» tant égoïste”

Dans une vidéo de 2 minutes publié sur ses réseaux, Jérémy Frérot récite un texte. “Le temps est venu / Nous rendre visite / Nous faire son bilan, il était temps”, clame-t-il en introduction. L’interprète de “Revoir” y dresse son bilan et son interprétation personnelle de cette période particulière que nous traversons. Tout en poésie, il y évoque le confinement, l’introspection, le travail des soignants... Mais après cette période passée hors du temps, le temps est au déconfinement. Jérémy Frérot nous invite alors à apprendre de nos erreurs, à être solidaires avec “nos aînés” et à mettre tout en oeuvre pour protéger la planète:  “Le temps est venu / De se charger d’humilité face à la puissance de cette nature qui nous entoure”. Des mots puissants qui ont été entendus, commentés et applaudis par des milliers de fans. 

Ce texte a semble-t-il été écrit pour la Fondation pour la Nature et l’Homme de Nicolas Hulot.

Jérémy Frérot, un artiste engagé pour l'environnement

Très engagé pour la protection de l’environnement, Jérémy Frerot aborde ses préoccupations écologiques dans sa musique. Plusieurs de ses chansons extraites de son dernier album, “Matriochka”, évoquent le sujet. Comme “L’Homme Nouveau” à travers laquelle l’artiste parle d’un nouvel homme réconcilié avec la nature ou encore “Avant le jour” dont le clip a été tourné au coeur du paysage de la dune du Pilat. Ambassadeur de l’association Surfrider Foundation, qui lutte pour la protection des océans depuis 1990, l’artiste français a également mené plusieurs campagnes de sensibilisation pour la préservation du littoral français. 

Lire aussi