La "Renaissance" de Beyoncé

Le - Par .

La diva R&B Beyoncé sort, ce vendredi, "Renaissance", un septième album résolument tourné vers la fête, la danse et l’acceptation de soi.

Forcément un événement. Beyoncé sort ce vendredi son septième album solo, "Renaissance". Six ans après le succès de "Lemonade", Queen B plonge avec délectation dans la house qui agitait les années 1990 et convoque quelques références incontestées des dance floor telles Donna Summer et Giorgio Moroder (voir le titre "Summer Renaissance").

"Faire cet album m'a permis de rêver et de m'évader pendant une période effrayante pour le monde. Il m'a permis de me sentir libre et aventurière à une époque où peu de choses bougeaient", a notamment expliqué la star à ses fans sur Instagram au sujet de "Renaissance" qu’elle a écrit durant le confinement.

Deux autres albums à suivre


"Je voulais créer un endroit où on se sent sûr, sans jugement. Un endroit où on se sent libéré de tout perfectionnisme et de toute réflexion excessive. Un endroit pour crier, se libérer, ressentir la liberté", ajoutait-elle.

Ce nouvel opus se veut donc libérateur et libératoire après "Lemonade" qu’elle avait consacré à la tromperie et l’adultère, en résonnance avec le comportement de son mari Jay-Z.  "Je me sens bien dans ma peau, bien avec moi-même", chante la reine du R&B dans son titre "Cozy". L’acceptation de soi et le besoin de profiter de la vie accompagnent les productions calibrées pour la danse à l’image du déhanchant "Cuff It".

Mais Beyoncé n’a pas fait attendre ses fans six ans sans nouvelles créations pour rien. "Renaissance" est en effet le premier volet d’une série en trois actes composés durant le confinement, a confié la chanteuse ce jeudi. Patience...

Lire aussi

Lire aussi

Lire aussi