"Les Limites" : le titre qui a lancé l’après-Nouvelle Star de Julien Doré

Le - modifié le - Par .

Après s'être fait connaitre du grand public dans un télé-crochet, c'est un véritable challenge pour les artistes d'imposer leur style. Julien Doré réussit l'exercice dès son premier titre original.

Sortir de la télévision

Julien Doré apparait aux yeux du public pour la première fois lors des auditions de la Nouvelle Star. Mais il n'est pas un candidat comme les autres. Il ne participe pas dans l'objectif de passer les étapes et gagner le télé-crochet, mais pour l'opportunité de faire parler de son groupe en montrant un autocollant à la télévision. Il passe pourtant toutes les étapes et finit par remporter le concours. Pourtant, il ne joue pas le jeu de la médiatisation, il l'utilise plutôt à son avantage. Il sait où il met les pieds et a son plan clairement en tête. Ne pas déroger à ses principes, conserver son univers et sa créativité c'est ce qui lui fait garder le cap lors des semaines de compétition et marquer le public avec ses prestations. Son style vestimentaire et capillaire est étudié, ses interventions sont contrôlées, Julien Doré construit son identité de chanteur sous les yeux des téléspectateurs. Les titres interprétés lors des émissions de la Nouvelle Star sont des reprises et même s'il les réinvente à chaque fois, ce ne sont pas ses textes. Quand le temps vient pour lui de se lancer en solo, il est prêt à en montrer plus.

Une prise de risque en costume

À la sortie de la Nouvelle Star, Julien Doré reste dans ce qu'il a montré en sortant sa reprise de "Moi, Lolita" qui commence à installer son style. Mais le chanteur ne montre pas encore qui il est et d'où viennent ses influences. C'est le titre "Les limites", premier extrait de son premier album "Ersatz", qui marque réellement le début de sa carrière solo. Il appuie sur son côté décalé et l'assume. C'est une façon pour lui d'instaurer ses références culturelles et de poser un cadre à sa musique. Avec son texte, il dit clairement ne pas vouloir faire partie du système, comme une façon de faire comprendre immédiatement que son parcours ne sera pas identique à celui des autres chanteurs sortis de télé-crochets. Avec son look de dandy très travaillé, sa musique qui tend vers la country, il ne colle pas aux standards du moment, mais trouve son public. Le clip qui l'accompagne aide énormément à fixer la chanson dans l'esprit des gens.

Un clip comme un projet artistique

Julien Doré frappe très fort avec le clip de "Les limites". Décliné en trois versions, il reprend dans tous ses détails un numéro musical de Serge Gainsbourg et Jean-Pierre Cassel, respectivement chanteur et danseur pour le titre "Chez les Yé-Yé". Le cadrage, la chorégraphie, les vêtements, les personnages, tout y est identique, mais interprété par Julien Doré et ses invités, avec des codes plus actuels. Le danseur est barbu, la danseuse pin up est blonde platine et Julien Doré passe du chanteur au danseur en arrière plan. Les versions du clip ne ressemblent à aucun autre et l'artiste dandy prend un risque en proposant un projet aussi original pour son premier titre. Mais cela fonctionne. Le ton est donné : délirant, décalé, dingue et travaillé jusque dans les moindres détails. Julien Doré pose les bases de sa carrière et compte bien continuer à montrer toute l'étendue de son talent.

Lire aussi