Les pygmalions de la carrière musicale de Vanessa Paradis

Le - modifié le - Par .

Vanessa Paradis est une star internationale qui illumine aussi bien les salles obscures que les ondes avec ses chansons. Focus sur les hommes qui ont marqué sa vie musicale.

Serge Gainsbourg en 1990

Serge Gainsbourg écrit le second album de Vanessa Paradis intitulé "Variations sur le même t’aime". Deux singles caracolent notamment en tête des charts : "Dis-lui toi que je t’aime" et "Tandem". La jeune chanteuse, déjà auréolée du succès de "Joe le taxi", confirme alors son statut de star montante en vendant 450 000 exemplaires de ce disque. Serge Gainsbourg décédera neuf mois plus tard.

Lenny Kravitz en 1992

Vanessa Paradis propose au public un troisième album entièrement en anglais. Il est écrit et composé par Lenny Kravitz. Il est sobrement intitulé "Vanessa Paradis". Le single "Be My Baby" conquiert l’Europe et se classe numéro 1 dans plusieurs pays. La France encense l’album de sa star nationale. 600 000 exemplaires s’écoulent en effet dans l’Hexagone. 1 300 000 albums seront vendus à travers le monde.

Matthieu Chedid en 2000 et 2007

En 2000, Vanessa Paradis présente "Bliss", son quatrième album. Alain Bashung et Matthieu Chedid, plus connu sous le pseudonyme "M", participent à l’écriture. Elle retrouvera ce dernier en 2007 pour l’album "Divinidylle". Cette collaboration se soldera par un énorme succès pour la chanteuse puisqu’elle écoulera plus de 600 000 exemplaires de son cinquième disque.

Benjamin Biolay en 2013

Benjamin Biolay produit "Love Songs", le sixième album de la chanteuse. Il écrit également huit titres dont "Love Songs" et "Prends garde à moi". Ce disque est très bien accueilli par le public français. Numéro 1 des ventes dès sa sortie, il finira double disque de platine avec 200 000 exemplaires vendus.