Le -
modifié le -

Revue de presse du jour : 7 personnes sur 10 souffrent de somniloquie

Tous les matins, Christophe et Carole vous donnent leur vision de l’actualité incontournable du jour.

© Chérie

7 personnes sur 10 souffrent de somniloquie

La somniloquie, c’est quand on parle la nuit. C’est très sérieux, c’est un trouble du sommeil qui touche 7 personnes sur 10.

Elle se manifeste pendant un rêve agité, un cauchemar et davantage en cas d’anxiété, de fièvre ou d’extrême fatigue. Les phases de somniloquie durent quelques secondes mais elles peuvent arriver plusieurs fois par nuit.

En général, ce que prononce le somniloque est incompréhensible. Ce sont comme des mots clés souvent liés au travail ou à la famille. La bonne nouvelle, c’est que cela n’altère pas la qualité du sommeil parce que cela ne réveille pas. La mauvaise, c’est que ça ne soigne pas. Si vous ne dormez pas seul, la seule solution est de faire chambre à part.

Les bienfaits de la dispute

D’après le magazine Management, les disputes auraient plusieurs avantages.

Cela permettrait de détecter les vrais problèmes. Un accrochage, c’est l’occasion de comprendre pourquoi il vient d’éclater. Un problème mis à jour, c’est une future solution trouvée, au travail comme en amour.

Cela permet d’exprimer les non-dits. S'énerver, c’est enfin exprimer ce qui ne va pas pour ensuite régler les problèmes.

Cela permettrait aussi de renforcer une équipe. Une dispute collective indiquerait un problème partagé. Tout le monde dans le même bateau, c’est avoir un avenir et un but communs.

Retrouvez le podcast de «Tu penses à quoi » et tous les podcasts du « Réveil Chérie » !