Le -
modifié le

Stupide mais vrai : Une fève coquine dans une école primaire

Tous les matins à 6h50 dans le « Stupide mais vrai ! », Stéphanie partage avec nous des histoires complètements improbables mais réelles ! Aujourd’hui, deux histoires véritablement stupides !

© Chérie FM
Trompée, sa vengeance est impitoyable

Pour se venger, une femme peut aller très loin. Depuis quelques jours, les habitants de la ville de Warwick au Royaume-Uni peuvent lire des pancartes un peu spéciales sur tous les lampadaires de la ville ! Pancartes créées par Linda, une femme trompée par son compagnon. Il y est écrit : "Graham, si elle est si bonne au lit, tu peux rester chez elle. Les clés de ta Mercedes sont dans le canal. Les serrures de la maison ont été changées. J'ai vidé tes cartes de crédit. Bonne année"

Une fève coquine dans une école primaire

Grand moment de malaise dans une école primaire de Saint-Malo. Les petits écoliers ont dégusté la semaine dernière une galette apportée par un parent d'élève. Toute heureuse d'avoir trouvé la fève, une petite fille est rentrée chez elle et s'est empressée de la montrer à sa maman. La maman a manqué de s'étouffer : la fève représentait un couple en plein rapport sexuel et la mention «levrette» était gravée sur l'objet. La mère de famille a apporté la chose à la direction de l'école catholique, qui s'est penchée sur le problème... Le boulanger du coin avait inversé la galette des rois préparée pour un club de rugby avec celle qui devait finir dans l'assiette des petits écoliers.