Le -
modifié le -

U2 : les 3 plus belles chansons d'amour du groupe

Non content d'être le groupe le plus populaire au monde depuis leurs débuts à la fin des années 70, le groupe de Bono a offert aux romantiques quelques-uns de leurs hymnes préférés.

"With or Without You"

"I Can't Live With or Without You..." S'il y a bien des mots qui résument le versant romantique de la discographie du groupe U2, ce sont probablement ceux-là. Décrivant les atermoiements d'un couple traversant une passe difficile, "With or Without You" évoque la difficulté d'aimer, mais aussi le sentiment indépassable d'aimer et d'être aimé. Inspiré des propres sentiments de Bono au cours de l'enregistrement de "The Joshua Tree" qui dura plus d'un an, le morceau est encore aujourd'hui l'un des plus populaires du groupe et est régulièrement élu dans la liste des meilleures chansons de tous les temps.

"One"

Bien que "One" parle d'amour dans son refrain et soit l'une des ballades les plus douces de la discographie du groupe, le morceau phare de l'album "Achtung Baby" n'est pourtant pas à proprement parler une chanson d'amour (tout comme "I Still Haven't Found What I'm Looking For", qui parle plus de foi que d'amour). "One" est un hymne à l'unité qui trouve son origine aussi bien dans un contexte politique (la réunification des deux Allemagnes après la chute du Mur de Berlin) que personnel, suite aux nombreuses tensions au sein du groupe U2 qui ont accompagné l'enregistrement de l'album. Et pourtant aujourd'hui, les paroles du morceau se sont effacées derrière son fameux "One love", qui en font un classique des chansons d'amour.

"Sweetest Thing"

En voilà une, une vraie chanson d'amour, conçue, écrite et composée dès le départ comme un morceau romantique. Single assez méconnu sorti comme face B de "Where The Streets Have No Name", "Sweetest Thing" s'est fait très vite apprécier des fans du groupe au point que celui-ci l'a réenregistré l'année suivante pour son best of "The Best of 1980-1990". C'est plus particulièrement une chanson d'excuse de la part de Bono, qui y déclare son amour pour son épouse Ali Hewson et la remercie d'être restée à ses côtés malgré l'interminable enregistrement de l'album "The Joshua Tree".