Alec Benjamin
© Chérie

Alec Benjamin

Alec Benjamin

Né(e) le 28 mai 1994 (25 ans)

Sa biographie

Alec Benjamin est un auteur-compositeur-interprète américain. Il s'est fait connaître avec ses chansons « Paper Crown » et « Let Me Down Slowly ».

Une passion pour la musique qui naît au collège

Alec Benjamin a grandi à Phoenix en Arizona. L'adolescent ne vient pas d'une famille mélomane et ne s'intéresse pas spécialement à la musique dans son enfance. Le déclic vient lorsqu'il entre au collège à Los Angeles. Très solitaire à l'école, Alec Benjamin se réfugie dans la musique et notamment dans l'écoute de ses artistes préférés, Eminem, Dr. Dre et Paul Simon. À l'âge de 10 ans, il emprunte la guitare de son père et apprend en autodidacte à jouer de cet instrument de musique. Il regarde des vidéos sur YouTube pour se perfectionner.

Il publie ses compositions sur YouTube

Au lycée, Alec Benjamin réalise qu'il a une jolie voix et se lance dans le chant. Il décide alors à l'âge de 16 ans qu'il veut devenir auteur-compositeur-interprète. Le jeune homme se rend vite compte que de nombreux artistes percent en postant leurs compositions sur YouTube. Il entreprend de suivre leur voie et de créer ses propres vidéos. Alec Benjamin écrit ses chansons, les interprète à la voix et à la guitare, les enregistre et les publie sur la plate-forme de vidéos. Le succès est presque immédiatement au rendez-vous : les internautes sont séduits par le grain de voix atypique du chanteur et la mélancolie de ses titres.

Voyage à Londres sous le signe de la musique

Alec Benjamin termine ses études et s'inscrit à l'université de Californie du Sud. Il se produit dans des bars et des cafés et fait de nombreuses rencontres artistiques. Le jeune homme part quelque temps à Londres rejoindre un ami auteur-compositeur, Sacha Skarbek, qui a écrit des chansons pour Lana Del Rey et Miley Cyrus. Ils travaillent ensemble pendant plusieurs mois. Alec Benjamin est apprécié en Europe et fait plusieurs concerts. En 2013, il signe avec le petit label indépendant White Rope et sort sa première mixtape, « Mixtape 1 : America ».

« Paper Crown », premier single d'Alec Benjamin

De retour à Los Angeles en 2014 pour finir ses études, Alec Benjamin est repéré par le label Columbia Records. Celui-ci promet de produire son premier album... mais annule le contrat 24 heures avant la sortie du projet. C'est un gros coup dur pour Alec Benjamin qui décide de voler de ses propres ailes sans l'aide d'aucun label. Alors âgé de 20 ans, le jeune homme travaille dur pour réaliser son premier album de manière indépendante. En août 2016, il se lance et publie la chanson « Paper Crown » sur YouTube. Cette ballade touche beaucoup de gens en abordant des thèmes comme la difficulté de dépasser ses blessures et la résilience. Le clip fait 10 millions de vues sur YouTube en peu de temps.

Une chanson utilisée dans « America's Got Talent »

Alec Benjamin réitère quelques semaines plus tard avec la sortie du titre « The Water Fountain ». La chanson parle d'amour et de jeunesse, des thèmes chers à l'artiste. Le single a encore plus de succès que « Paper Crown » sur YouTube. En 2017, le titre « I Built a Friend » évoque l'amitié et la tristesse de l'oubli. En moins d'un an, la chanson est téléchargée plus de 4 millions de fois sur Spotify. Le danseur Merrick Hanna choisit ce titre pour sa représentation lors de la douzième saison de l'émission « America's Got Talent ». Alec Benjamin devient un artiste à part entière qui a une large communauté de fans sur Internet.

« Narrated for You », une mixtape très appréciée

En 2018, Alec Benjamin publie la mixtape « Narrated for You ». Elle contient douze titres qui traitent de thèmes qui lui sont chers, comme l'amour, l'amitié, la famille, la recherche du bonheur... « The Boy in The Bubble » est un titre émouvant sur un garçon à part qui subit des coups durs. Toutefois, la vraie révélation de l'album est la chanson « Let Me Down Slowly » qui traite de la douleur d'être quitté par l'être aimé. Cela deviendra le titre le plus connu d'Alec Benjamin, qui le fera connaître du grand public.

Des collaborations avec de nombreux artistes

Alec Benjamin réalise également des collaborations avec d'autres artistes. Il chante avec Jon Bellion dans la chanson « New York Soul Pt II ». Il est aussi invité à se produire sur scène avec Troye Sivan, Matisyahu, Shawn Mendes, Hoodie Allen... Le chanteur est aussi reconnu pour la qualité de ses clips animés qu'il produit lui-même. Chacune de ses chansons est accompagnée d'une vidéo dans laquelle les paroles sont mises en scène de manière poétique. C'est la marque de fabrique d'Alec Benjamin.

Le grand succès du duo avec Alessia Cara

La chanson « Let Me Down Slowly » rencontre un deuxième succès lors de sa réédition. En effet, Alec Benjamin décide de collaborer avec Alessia Cara et réenregistre le titre avec sa participation. La jeune artiste canadienne âgée de 22 ans apporte encore plus de douceur et d'émotion à la chanson. Leur duo fonctionne à merveille et le titre est diffusé sur les ondes de nombreuses radios. Âgé de 25 ans, Alec Benjamin doit faire face à une popularité à laquelle il n'est pas habitué. Timide, le jeune homme préfère limiter les apparitions publiques et reste très discret sur sa vie privée.

Ses vidéos