Le -
modifié le -

Paroles "Aïe" - Antoine Elie

Dessinez-nous des moutons noirs
Par la barbe, on est décimés
Dans la rangée pour l’abattoir
Nos chances sont sur-estimées
Y a des cendres sur la mémoire

Des pendus dans l’escalier
Peu d’espoir
Y a plus qu’les mots, les histoires

On a l’vieux monde sur les épaules
Nous pour vivre, on a rien d’mandé
On a pas fait la guerre, on a pas choisi qui crevait quand qui commandait
On veut s’barrer loin vers l’autre bout du monde
Mais c’est rond, mal barré, parait qu’on s’y fait mal
Où qu’on aille

Tout doux, sans cornes, par milliers parqués
On s'enjaille, aille, aille, aille, aille, aille
Pour nous, la (?) Est marquée à la ferraille, aille, aille, aille, aille, aille
On s’fait ivrogne, daronne ou guerrier
Pas de taille, aille, aille, aille, aille, aille
Madame, pour mon cœur, combien vous paieriez?
Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe

Y a d’ma famille sur ton hachoir
Dame la mort, tu m’as déprimé
Ici tout parait dérisoire
Partout ta marque imprimée
Y a du sang dans l’isoloir
Des centaines de macchabées
Qui s’entassent, au loin derrière le miroir

J’arrache les mains de mes épaules
Moi pour vivre, j’avais rien d’mandé
J’irai pas faire la guerre, je s’rai pas d’ceux qui saluent les loups puis s'font manger

En mire l’horizon, j’vais vers le bout du monde
Mais c’est rond, mal barré, parait qu’j’m’y ferai mal
Où que j’aille

Tout doux, sans cornes, par milliers parqués
On s'enjaille, aille, aille, aille, aille, aille
Pour nous, la (?) Est marquée à la ferraille, aille, aille, aille, aille, aille
On s’fait ivrogne, daronne ou guerrier
Pas de taille, aille, aille, aille, aille, aille
Madame, pour mon cœur, combien vous paieriez?
Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe

Beau costard, rien dans les manches
Nos maîtres carnassiers
Prennent le taureau par les hanches
Chantent quoi que vous fassiez
Âme sans deuil, fond d’œil étanche
Hm, personne n’est gracié
On est qu’du pain sur la planche
Pas grand chose sous l’acier

Où qu'on aille, aille, aille, aille, aille, aille

Tout doux, sans cornes, par milliers parqués
On s'enjaille, aille, aille, aille, aille, aille
Pour nous, la (?) est marquée à la ferraille, aille, aille, aille, aille, aille
On s’fait ivrogne, daronne ou guerrier
Pas de taille, aille, aille, aille, aille, aille
Madame, pour mon cœur, combien vous paieriez?
Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe

Lyrics © Sony/ATV Music Publishing LLC

Antoine Elie, Luke Lemen, Yann Lemen