Le -
modifié le -

Paroles "L'Aéroport De Los Angeles" - Arthur H

Une nuit d'août pas de lune
Pas de nuage au ciel sale
La semence divine, foutre d'étoiles
Dans le fluide, dans le flux
Dans la vague, mes pensées
Pressentiment, éclair, intuition
Leurs sensations apprissent décollent
Atterrissent s'envolent, disparaissent

Mon cerveau est l'aéroport de Los Angeles
Mon cerveau est l'aéroport de Los Angeles

Tout en haut de la tour
De garde, suis-je
Ce contrôleur du ciel solitaire?
Qui dessine ou efface
Selon ses caprices
Les scintillantes pistes d’atterrissage

Mon cerveau est l'aéroport de Los Angeles
Mon cerveau est l'aéroport de Los Angeles

Et si j'éteins ou je rallume
Les étoiles suis-je
Le naufrageur
ou le sauveteur?
Des lumineuses pensées qui traversent les univers

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Arthur Higelin