Paroles Annie Girardot

Le - Par .

Nous étions tous allongés
Les 4 enfants autour de leur père
Les volets étaient tirés
Seules quelques larmes de jour osèrent
Se glisser dans la chambre froide et triste
C'était deux jours après
C'était un cinq janvier
Nous étions tous les 5 allongés
Mon père nous ressembla
Avec ses deux bras très forts
Il ne parlait pas perdu comme Annie Girardot à l'aéroport

Nous pleurions tous les 5 enlacés sur leur lit
En fagot de chagrin jeté sur leur grand lit
Il venait d'enterrer sa femme en début d'après midi

Je n'me souviens pas des quelque mots
Qui ont réussi à sortir de sa barbe
C'était peut être des jolis mots
Je n'me souviens que de sa barbe

Je n'vais pas mourir tout de suite
Ou bien je vais mourir jusqu'au bout
Je n'me souviens plus de ses mots
Ni de grand chose, moi j'étais glissé en dessous

Nous pleurions tous les 5 enlacés sur leur lit
En fagot de chagrin jeté sur leur grand lit
Il venait d'enterrer sa femme en début d'après midi
On ne se rappelle pas de tout mais jamais on oublie