Le -
modifié le -

"Yalla" : l'histoire de l'hommage en chanson de Calogero à soeur Emmanuelle

Chanteur pop-rock français incontournable, Calogero enchaîne les tubes depuis plus de 15 ans. Saviez-vous que son célèbre titre "Yalla", sorti en 2004, a été composé en hommage à sœur Emmanuelle ?

"Yalla" : l'histoire de l'hommage en chanson de Calogero à soeur © ©Stephane Cardinale - Corbis / Getty Images

Sœur Emmanuelle : une inspiration

Surnommée la "petite sœur des pauvres", sœur Emmanuelle a œuvré toute sa vie pour les plus démunis. Au début des années 1970, elle décide de se rendre en Égypte pour venir en aide aux habitants des bidonvilles. Elle s'installe auprès d'eux et y reste pendant plus de 20 ans. Grâce à son intervention, les bidonvilles du Caire sont raccordés à l'eau et à l'électricité, plus de 85 % des enfants sont scolarisés, des habitations sont construites ainsi qu'un hôpital, plusieurs écoles et d'autres infrastructures. De retour en France en 1993, sœur Emmanuelle continue ses actions caritatives, écrit des livres et donne des conférences. Son charisme, sa franchise et sa spontanéité la rendent très populaire auprès des médias. Elle devient rapidement une figure de l'aide humanitaire en France et se classe parmi les personnalités préférées des Français. Calogero, chanteur français à la carrière impressionnante, n'a pas non plus résisté au charme de sœur Emmanuelle et lui dédie une chanson en 2004.

L'album "3" porté par le single "Yalla"

Propulsé sur le devant de la scène en 2002 grâce au célèbre titre "En apesanteur", Calogero continue d'enchaîner les succès. En mars 2004, le chanteur dévoile son nouveau morceau "Yalla", premier extrait de son nouvel et troisième album baptisé sobrement "3". Quand on l'interroge sur le sens des paroles, Calogero raconte avec fierté avoir été inspiré par sœur Emmanuelle pour composer cette chanson. C'est après l'avoir vue dans une émission de télé qu'il compose le morceau, comme un hommage au dévouement de la religieuse. "Yalla", mot arabe signifiant "en avant !", était en effet la devise de sœur Emmanuelle que le chanteur a transformée en refrain. Une expression qu'elle répétait souvent depuis son expérience en Égypte, comme un cri du cœur pour inciter à l'action et à la compassion. Composée par Calogero et le parolier Lionel Florence, la chanson "Yalla" devient un tube et porte le nouvel album de Calogero dans le haut des charts. "3", écoulé à 1,4 million d'exemplaires, devient le deuxième album le plus vendu en France en 2004 et est certifié disque de diamant.

Sa rencontre avec sœur Emmanuelle

Calogero était impressionné par le courage et le dévouement de sœur Emmanuelle, mais aussi par sa personnalité rayonnante et son côté moderne, elle qui portait toujours des baskets sous sa robe. Il la rencontre quelque temps après la sortie de "Yalla" à l'occasion de l'anniversaire de la religieuse. Le chanteur a souhaité y participer afin de lui témoigner encore une fois toute son admiration. Il raconte alors lui avoir chanté la chanson à l'oreille, ce à quoi elle aurait répondu avec espièglerie "Ne chante pas trop fort ou mets-toi de l'autre côté, là où j'entends moins bien !".