Paroles L'âge de raison

Le - Par .

Je me souviens des mots, des histoires
Et de ces mille et une vies qu'on s'inventait
J'entends rebondir dans ma mémoire
Les ballons et les rires
Mon cœur qui fait des ricochets
Je me souviens du goût de l'innocence
De ces questions sur nos lèvres au parfum fruit de l'impatience
Car sous le soleil de notre enfance
Chaque matin, le jour serait

Je te promets même quand le temps sera pluvieux
Je garderai ce doux rayon au fond des yeux
Comme la plus belle des saisons
Jamais je n'aurais l'âge de me faire une raison, une raison
Je te promets même quand le temps sera pluvieux
Je garderai ce doux rayon au fond des yeux
Les années peuvent bien couler
Je vis chaque jour comme si c'était le premier

La vie aime qu'on la prenne au sérieux
On apprend le pire, à perdre, à dire adieu
Ces quelques secondes qui pèsent des tonnes
Et qui sans te prévenir, te jettent dans la cour des hommes
Au bord de ses rêves et puis ses envies
Peu à peu toute l'insouciance s'essouffle sur des bougies
Mais dis-moi quand l'enfance s'est enfuit
En sort-on vraiment grandi?

Je te promets même quand le temps sera pluvieux
Je garderai ce doux rayon au fond des yeux
Comme la plus belle des saisons
Jamais je n'aurais l'âge de me faire une raison, une raison
Je te promets même quand le temps sera pluvieux
Je garderai ce doux rayon au fond des yeux
Les années peuvent bien couler
Je vis chaque jour comme si c'était le premier

Je me souviens des secrets dans la voix
Du frisson, de la fièvre des premières fois
J'ai dans la peau ce doux grain de folie
Non je ne suis pas guérie

Je te promets même quand le temps sera pluvieux
Je garderai ce doux rayon au fond des yeux
Comme la plus belle des saisons
Jamais je n'aurais l'âge de me faire une raison, une raison
Je te promets même quand le temps sera pluvieux
Je garderai ce doux rayon au fond des yeux
Les années peuvent bien couler
Je vis chaque jour comme si c'était le premier

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Noe Clement, Davide Esposito