Le -
modifié le -

Retour sur le succès de l'album "Les marchands de rêves" de Corneille

Propulsé sur le devant de la scène grâce à l’album "Parce qu’on vient de loin" en 2003, Corneille renoue avec le succès dès son second opus. Zoom sur "Les Marchands de rêves"!

Retour sur le succès de l'album "Les marchands de rêves" de Corn © ©David Wolff - Patrick / Getty Images

Création de l’album

Avec son premier disque "Parce qu’on vient de loin" qui est certifié disque de platine au Canada (Corneille fut naturalisé canadien en 2004), le chanteur rencontre immédiatement un succès autant critique que public. Le chanteur décide de retourner rapidement en studio et propose, dès 2005, son second album qu’il baptise "Les marchands de rêves".

Le titre "Petite Sœur"

En 1983, Corneille quitte l’Allemagne avec sa famille pour retourner vivre dans la capitale rwandaise, Kigali. En 1994, un groupe armé pénètre dans la maison familiale et assassine les parents, les deux frères et la petite sœur de Corneille. Ce dernier ne doit sa survie qu’à une coupure de courant qui lui permet de se réfugier derrière un canapé.

Le jeune homme, seulement âgé de 17 ans, réussit alors à retourner en Allemagne. Il y fait la rencontre de Souhir Ben Hamida. Cette dernière s’est confiée au journal La Croix: "J'avais 13 ans alors. Nous étions dans le même internat à Rösrath, près de Cologne. Nous avons tout de suite sympathisé. Il était si gentil, si gai. Qui aurait pu penser qu'il avait vécu un tel drame? Il ne se plaignait jamais, c'était incroyable. Je n'en suis pas revenue quand j'ai su... Quelle admiration j'ai eue pour lui! […] Il est mon grand frère. Je suis sa petite sœur. Nous nous confions nos bonheurs, nos peines. Quand j'ai besoin de lui, il est toujours là". Corneille considère Souhir comme un membre de sa famille et lui a donc tout naturellement composé le titre "Petite sœur" qui a beaucoup ému l’intéressée.

Le titre "Reposez en paix"

Corneille rend hommage à ses parents avec la chanson "Reposez en paix". Il s’adresse directement à sa mère en lui confiant qu’il a trouvé l’amour: "Tu peux dormir en paix maman. J'ai trouvé ta belle-fille, maman. Je serai avec elle comme père avec toi, maman". Il enchaîne en leur révélant qu’il a eu le privilège de chanter avec Charles Aznavour, l’artiste préféré de ses parents: "À part ça, j'ai dîné à l’Élysée, maman. J'ai même chanté avec Charles, maman".

Le titre "Si tu savais"

Dans cette chanson, Corneille évoque les changements induits par sa nouvelle notoriété et les craintes qu’il ressent en tant qu’artiste. Il confiera d’ailleurs au journal La Croix: "Le succès change souvent le regard des autres à votre égard". Mais nulle amertume chez le chanteur qui explique dans son titre "Toujours le même": "Quand on vient de loin, que la vie nous sourit, on redonne à l'humain pareil, ici comme au pays".

L’accueil commercial de l’album

Le public est toujours au rendez-vous lors de la sortie de ce second album. "Les marchands de rêves" se classe à la sixième position des meilleures ventes en Belgique et à la troisième place dans l’Hexagone. De bons résultats qui permettent au disque d’être certifié disque de platine en France avec plus de 300 000 exemplaires vendus.