Le -
modifié le -

Emmanuel Moire: retour sur le succès de l'album "(Là) où je pars"

Auréolé du succès de la comédie musicale "Le Roi Soleil", Emmanuel Moire commercialise son premier album solo en 2006. Focus sur le succès de l’opus "(Là) où je pars".

Emmanuel Moire: retour sur le succès de l'album "(Là) où je pars" © Getty Images

Genèse de l’album

En parallèle de sa participation à la comédie musicale de Dove Attia et Albert Cohen où il incarne Louis XIV, Emmanuel Moire planche sur son premier album solo "(Là) où je pars". Pour ce premier opus, le jeune chanteur décide de s’entourer de professionnels renommés. Il fait donc appel au parolier Lionel Florence (qui a collaboré par le passé avec, entre autres, Pascal Obispo, Alain Chamfort, Patricia Kaas et Florent Pagny) qu’il a côtoyé sur "Le Roi Soleil". Ils coécrivent le titre "Celui que j’étais". Benoît Poher, leader du groupe Kyo, coécrit avec Yann Guillon la chanson "Le Sourire". L’écriture du titre "Là où je pars" est confiée à Davide Esposito qui s’est illustré par le passé en écrivant pour Garou, Céline Dion, Amaury Vassili ou bien Grégory Lemarchal. Il fait également appel au guitariste Pierre Jaconelli, connu pour avoir joué sur les morceaux d’artistes prestigieux comme Johnny Hallyday, Benjamin Biolay, Stephan Eicher ou encore Axel Bauer. Pierre Jaconelli accompagne donc Emmanuel Moire sur plusieurs titres de cet album.

Les singles de l’album

Quatre titres sont sélectionnés pour promouvoir l'album "(Là) où je pars" : "Le Sourire", "Ça me fait du bien", "Là où je pars" et "Si c’était ça la vie".

L’accueil du public

Dès son premier album solo, Emmanuel Moire a réussi à conquérir le cœur du public. "(Là) où je pars" s’écoule à 200 000 exemplaires et est rapidement certifié disque de platine !