Le -
modifié le -

Paroles "Sur ton tracteur" - Gauvain Sers

C’est déjà l’aube sur ta cambrousse
T’enfile tes bottes, ta salopette
Le petit-dej' est pris sur le pouce
C’est ta routine sept jours sur sept
On peut pas dire que t’es à la bourre
Toi tu connais pas le horaires
Et toute cette terre que tu laboure
Appartenait à ton grand-père

Y’a longtemps que tu comptes plus les heures
À quoi tu penses sur ton tracteur
Y’a longtemps que tu comptes plus les heures
Sur ton tracteur

Tu revois ton père avec sa côte
Sur le pont à six heures du mat’
Et sur la table une petite note
Sois sage fiston et fais tes maths
N’embête pas trop ta mamie
Tu seras gentille de l’aider un peu
Je serais là pour midi et demi
Pile poil pour le pot-au-feu

Quand tu te rappel encore l’odeur
Quand t’as les crocs sur ton tracteur
Quand tu te rappel encore l’odeur
Sur ton tracteur

Si t’as baigné dans une culture
C’est bien dans celle des haricots
Que tu équeutais à la dure
Sur une pile de vieux journaux
Mamie elle tricotait un pull
En écoutant l’ancienne France Bleue
Tu le mets toujours d’ailleurs ce pull
Disons que ça te la ramène un peu

Tout comme l’émission de 17 heure
Que tu écoute sur ton tracteurs
Tout comme l’émission de 17 heure
Sur ton tracteur

J’ai toujours aimé la moisson
Et puis j’étais pas bien matheu
Je me suis construit une belle maison
À 200 mètres de chez mes vieux
Je suis à la tête de l’entreprise
aujourd'hui et j’en suis fier
À la télé ils parlent de crise
Mais qu’est-ce qu’ils connaissent de la terre

Dans les bureaux des rédacteurs
Ont-ils déjà vu un tracteur?
Dans les bureaux des rédacteurs
Ont-ils déjà vu un tracteur?

C’est déjà la nuit sur ma cambrousse
Je retire mes bottes, ma salopette
Mon fils suce encore son pouce
Mais il s’occupe déjà des bêtes
Il aime pas bien les haricots
Et encore moins les équeuter
Y’a de plus en plus de vieux journaux
Toujours un pull à tricoter

Et moi je me dis tout en baillant
Qu’il faudrait que je dorme quelques heures
Et que peut-être dans quinze ans
Ce sera mon fils
Sur mon tracteur

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Gauvain Sers