Le -
modifié le -

James Blunt : 5 faits qui le rendent irrésistible

Chanteur émérite et chouchou de ces dames, James Blunt a tout pour plaire. La preuve en cinq bonnes raisons de fondre pour lui!

James Blunt © Abaca
James Blunt est drôle

Pour peu que vous soyez des Twittos aguerris, la présence de James Blunt sur le réseau social n’a pas pu vous échapper. Pour preuve, le chanteur britannique y est très présent et ne manque pas d’humour (origine anglaise oblige). D’ailleurs, il est souvent considéré comme l’un des artistes plus drôles sur internet: avec lui, autodérision et second degré sont toujours au rendez-vous!
James Blunt est britannique

Inutile de le nier, le charme anglais fonctionne à tous les coups. Chez James Blunt, il se traduit par de beaux yeux bleus, un humour décapant, un accent absolument charming et une voix qui fait craquer les femmes. En prime, son capital sympathie augmente encore plus lorsqu’il s’associe à un autre Britannique en vogue, Ed Sheeran, pour la composition de son nouvel album.
James Blunt est romantique

James Blunt séduit par ses jolies ballades. «You’re Beautiful» (2004) ou «Goodbye My Lover» (2004) figurent parmi les plus jolies chansons du chanteur. Mais attention, si vous pensiez entonner un bel air hypra-romantique en chantant «You’re Beautiful», il semblerait qu’il y ait mégarde. Le chanteur a en effet révélé que ce titre parlait plutôt d’un amour impossible.
James Blunt est une machine à succès

James Blunt enchaîne les succès comme certains enchaînent les bons rôles au cinéma. « You’re Beautiful » en tête de liste, James Blunt poursuit sur sa lancée avec des titres comme «No Bravery», «High», «Goodbye My Lover», tous sortis en 2004, ou encore « So Far Gone » paru en 2010.
James Blunt est un vrai musicien

James Blunt est auteur, compositeur et interprète. Aussi, quand le chanteur se glisse derrière un piano, toute la gent féminine est en pâmoison. Mais James Blunt n’est pas seulement un virtuose du clavier. Il a fait ses gammes dès l’enfance en apprenant le violon et le piano à l’âge de 7 ans, avant de se tourner vers la guitare électrique à 14 ans et le violoncelle, deux ans plus tard.