Le -
modifié le -

Jennifer Lopez : Les 5 clips qui ont fait d'elle un sex-symbol

La chanteuse et comédienne Jennifer Lopez est régulièrement classée parmi les plus belles femmes du monde. Focus sur les cinq clips qui ont fait d’elle un sex-symbol.

"I’m Gonna Be Alright" en 2001

En duo avec Nas, Jennifer Lopez présente en 2001 le titre "I’m Gonna Be Alright" issu de l’album "J.Lo". Dans le clip tourné dans le Bronx, la star apparaît plus sexy que jamais. Elle incarne ici une femme qui décide de quitter un homme qui n’est pas bon pour elle.

"Love Don’t Cost a Thing" en 2001

Ce single figure également dans l’album "J.Lo". Ici, la chanteuse est excédée par son petit ami qui la couvre de cadeaux, mais ne lui accorde que peu de temps. Elle finit sur une plage à enlever ses luxueux bijoux ainsi que ses vêtements. Caliente !

"Get Right" en 2005

"Get Right" est le premier single du quatrième album de Jennifer Lopez intitulé "Rebirth". Dans le clip de la chanson, outre sa performance vocale, Jennifer fait une démonstration de ses talents d’actrice et de danseuse. Grimée en plusieurs personnages, elle se déhanche sensuellement sur un bar ou dans un style plus streetwear.

"Back It Up" en 2015

Sur ce titre, Jennifer Lopez accompagne les chanteurs Pitbull et Prince Royce sur l’album "Double Vision" de ce dernier. Elle y apparaît plus torride que jamais, enchaînant poses lascives et tenues sexy.

"El Anillo" en 2018

Dans ce clip, Jennifer Lopez se grime en divinité sexy qui n’hésite pas multiplier les poses sensuelles pour séduire le comédien Miguel Angel Silvestre, remarqué dans la série "Sense8".