Le -
modifié le -

Le saviez-vous ? Joyce Jonathan a également connu le succès en Asie !

Liée à la Chine depuis son enfance, Joyce Jonathan a séduit le public asiatique grâce à ses albums en mandarin. Zoom sur cette facette méconnue de la carrière de la jeune chanteuse.

Le saviez-vous ? Joyce Jonathan a également connu le succès en A © ©Stephane Cardinale - Corbis / Getty Images

Dès prédispositions familiales

Joyce Jonathan est née en 1989 en région parisienne et est très vite plongée dans la culture chinoise grâce à ses parents. Sa mère est en effet fondatrice de l'agence de voyages "Maison de la Chine" et ses deux parents parlent couramment le mandarin. Initiée à cette langue depuis son enfance, la jeune musicienne choisit d'étudier le mandarin en troisième langue au lycée. Ce choix la mènera plus tard à devenir l'une des rares chanteuses françaises à mener une carrière parallèle en Chine.

Joyce Jonathan étend ses horizons

Auteur-compositeur-interprète de talent, Joyce Jonathan se fait connaître grâce au label My Major Company qui lui permet de financer la production de son premier album. Sorti en janvier 2010, ce premier opus intitulé "Sur mes gardes" séduit immédiatement le public français et propulse la jeune artiste vers le succès dans tout l'Hexagone. Sa première maison de disques française, Warner, lui propose, alors quelques mois plus tard, de distribuer l'album à Taïwan et en Chine. Une opportunité que Joyce saisit, elle qui est à l'aise avec la langue chinoise et qui apprécie tout particulièrement ses sonorités.

Joyce Jonathan commence donc à réenregistrer des versions en chinois de ses tubes "Pas besoin de toi", "Ça ira" ou encore "Je ne sais pas". Le travail est fastidieux puisque chaque chanson doit être réadaptée pour faire rimer les paroles en mandarin. L'album "Sur mes gardes" version mandarin sort en Chine et à Taïwan fin 2010. Là encore, la formule fonctionne et le disque se classe très rapidement parmi les meilleures ventes. L'album se hisse notamment dans le top 5 des ventes à Hong Kong et à Taïwan et le titre "Je ne sais pas" devient l'un des morceaux les plus diffusés en radio pendant plusieurs semaines.

Joyce Jonathan et la Chine : une histoire qui dure

Dès 2010, l'interprète de "On" a donc conquis le cœur des Chinois et des Taïwanais grâce à sa douce voix, ses textes touchants et ses jolies mélodies. Face à ce succès, la chanteuse décide, avec sa maison de disques, de poursuivre l'aventure et réenregistre depuis chacun de ses albums en mandarin. Joyce Jonathan est aujourd'hui l'une des chanteuses françaises les plus connues et les plus écoutées en Chine. Elle s'y rend régulièrement pour des concerts à travers le pays et pour participer à des émissions de télévision. Elle a notamment été marraine des Alliances Françaises en Chine, a chanté dans des universités, de nombreuses salles de concert et est aussi invitée chaque année à chanter dans l'émission du Nouvel An chinois. Enregistrée à Pékin, cette émission est regardée chaque année par plus de 150 millions de téléspectateurs !