Le -
modifié le -

Paroles "Le Buzz" - L.E.J

Je vis dans un dessin animé, un manga, un Tex Avery
Dans une fiction réalisée, peut-être, par Marjane Satrapi
Si un jour on m'avait dit qu’ce virus pouvait s'attraper
En retrouvant mes esprits, j’me serais mise à flipper
Depuis sur chaque épaule, j'ai deux mecs ailés qui s'embrouillent
Qui, sans cesse, s'échangent les rôles
L'un terre à terre, l'autre part en couilles
Ils prennent ma tête pour un saloon
Quand l'un boit c'est que l'autre le sert
Je suis l'actrice d'un cartoon qui se déroule en plein désert

C’est le phénomène qu’on aime, le phénomène qu’on aime
C’est le phénomène qu’on aime, le phénomène qu’on aime

Ils n'ont qu'un mot à la bouche, le buzz par-ci, le buzz par-là
Pour l'un c'est plus collant qu'une mouche
Pour l'autre ce n'est qu'un appât
Quand le second charge ses cartouches
Le premier pense que ça passera
L'ange aime traîner en babouches, le diable s'habille en Prada
Ils volent en spirale au-dessus de ma tête
S’échangent les rôles en permanence
Ils appellent à la révolte tout en prônant la prudence
Font des broderies de mes pensées, bague au doigt ou corde au cou?
Mon diable dort toute la journée, mon ange passe la nuit debout

C’est le phénomène qu’on aime, phénomène qui gêne
Phénomène qu’on aime, phénomène
C’est le phénomène qu’on aime, phénomène qui gêne

Écrire est une prison d'hommes libres
C'est pour ça qu’il leur faut une cible
Et même avec mon p’tit calibre, j’fais cracher les incorruptibles

C’est le phénomène qu’on aime, le phénomène qu’on aime
C’est le phénomène qu’on aime, c’est le phénomène qu'on aime
Le phénomène qu’on aime, le phénomène qu’on aime
C’est le phénomène qu’on aime, c’est le phénomène qu'on aime
Le phénomène qu’on aime, le phénomène qu’on aime

Et moi au milieu de tout ça, je flippe de profiter
Je prends du plaisir, apeurée et rêve du calme que je n’ai pas
J'ai parfois envie de tout péter
De faire comme si ça n'existait pas
La tête haute je baisse les bras, pour pouvoir me relever
Et quand le phénomène sera passé, qui sait qui sera encore là?
À part mes deux petits associés
Qui dans mes oreilles, n'arrêtent pas
Et quand le phénomène sera passé, qui sait qui sera encore là?
À part mes deux petits associés
Qui, dans mes oreilles, n'arrêtent pas
De débattre sur la raison, amie ou ennemie du plaisir?
Si le succès est un poison, j’le transformerai en élixir

C’est le phénomène qu’on aime, c'est le phénomène qu’on aime
C’est le phénomène qu’on aime, c’est le phénomène qu'on aime
Le phénomène qu’on aime, le phénomène qu’on aime
C’est le phénomène qu’on aime, c’est le phénomène qu'on aime
Le phénomène qu’on aime, le phénomène qu’on aime

Je vis dans un dessin animé, un manga, un Tex Avery
Dans une fiction réalisée, peut-être par Marjane Satrapi
Si un jour on m'avait dit qu’ce virus pouvait s'attraper
En retrouvant mes esprits, j’me serais mise à flipper
Depuis sur chaque épaule, j'ai deux mecs ailés qui s'embrouillent
Qui sans cesse s'échangent les rôles
L'un terre à terre, l'autre part en couilles
Ils prennent ma tête pour un saloon
Quand l'un boit c'est que l'autre le sert
Je suis l'actrice d'un cartoon qui se déroule en plein désert

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Benjamin Hekimian, Cyril Detilleux, Elisa Paris, Juliette Saumagne, Lucie Marie Anne Lebrun, Matthieu Gregoire Joly