Le -
modifié le -

Paroles "Par ego" - L.E.J

Par ego, paraît que ce sont nos cerveaux qu'on atrophie, bah ouais
Par ego, on triche, dans l'miroir on s'regarde que d'profil, bah ouais
Par ego, paraît que ce sont nos cerveaux qu'on atrophie, bah ouais
Par ego, on triche, dans l'miroir on s'regarde que d'profil, bah ouais

Par ego, j'ai fini par le début, ré-bou face à un rébus
C'est décidé, je n'te parlerai plus
Mmh, bah ouais
Par ego, je me suis mise debout
Insoumise, pour que l'on ne puisse me toucher
Mmh, bah ouais
Par ego, mes sentiments sont bruyants et quand on s'embrouille
Je suis le brouillon d'une femme parfaite au sang bouillant, bah ouais
Et on n'veut pas être effacé par nos anciens amants
Tu m'attires, j'te repousse comme un aimant
Je prétends que j'n'ai pas d'orgueil, mais la force de Cersei
Pourtant mon cœur gueule, et quand tu le serres saigne

Par ego, paraît que ce sont nos cerveaux qu'on atrophie, bah ouais
Par ego, on triche, dans l'miroir on s'regarde que d'profil, bah ouais
Par ego, paraît que ce sont nos cerveaux qu'on atrophie, bah ouais
Par ego, on triche, dans l'miroir on s'regarde que d'profil, bah ouais

Par ego, on s'emballe, on s'en bat les
Et les coups bas on fait semblant qu'on les sent pas
On reste trop longtemps ou trop vite on s'en va
Mon sourire angélique que tu dis si nul
Dissimule des mécaniques endiablées
Et si un soir devant l'foot
Tu m'dis d'aller m'faire foutre, je suis capable d'y aller
Par ego de parigot, tu paries gros que Paris gagne
Mais parait gros, qu'avec un arbitre pas réglo
On n'partage pas à parts égales
Et tu penses que tu compenses en étant complaisant
Et plaisantes sur le fait qu'on panse tous nos tourments
Tu veux que je me calme donc je cale, ici
Le feu qui crame mes entrailles, Dragon de Khaleesi

Par ego, paraît que ce sont nos cerveaux qu'on atrophie, bah ouais
Par ego, on triche, dans l'miroir on s'regarde que d'profil, bah ouais
Par ego, paraît que ce sont nos cerveaux qu'on atrophie, bah ouais
Par ego, on triche, dans l'miroir on s'regarde que d'profil, bah ouais

J'ai vu hier se venger, et les menaces de demain
Puis sur ma colline d'espoir, j'ai vu les frérots danser
J'suis venu, j'ai vu, j'ai perdu, tout de fil d'orgueil vêtu
L'ange de sécu', têtu me nomme, et j'ai dû recommencer
Dans le reflet de la médaille, dans le revers du miroir
Mon amour dans un tiroir, mon grain de sel dans la négo
Tous les matins c'est fuego, c'est moi et moi dans l'histoire
J'dévale les pistes noires et j'écrase un projet par mégot
J'ai dû rayer des humains de ma vie
Surpris avant de chuter, à amputer mon livret de famille
Premier à crier aux petits loups pour éviter que ça vrille
Dernier à prier pour l'or même si c'est vrai que ça brille
Je laisse ma conscience truquer les votes et plaider l’évolution
J'ai fait le tour des excuses, épuisé tous les totems
Attise le feu des problèmes, étouffé les solutions
Seigneur ce n'est pas une révolte, c'est une révolution
Fianso

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Benjamin Hekimian, Cyril Detilleux, Elisa Paris, Juliette Saumagne, Lucie Marie Anne Lebrun, Matthieu Gregoire Joly, Sofiane Zermani