Paroles La maison des doutes

Le - Par .

Avec mes doutes j'ai su faire tellement de chose
J'ai souffert tellement de fois
Avec mes doutes que je porte sur mes épaules
Que j'apprivoise parfois
Tu vois mes doutes sont les perles d'un collier
Qui m'étrangle à tout jamais
Jamais en soute, ils me retiennent en otage
Je les emmène en voyage

Vers des villes trop lointaines, plus rien n'a de raison
Ils m'attrapent, me retiennent et je deviens leur maison
Leur maison

Avec mes doutes moi j'envoie des messages
Des bouteilles à la mer
Et je redoute de tomber sur une page

Une page blanche qui me sert
Fort comme mes doutes, le lierre a su s'enlacer
Ils sont là à tout jamais
Jamais en soute, ils me retiennent en otage
Je les emmène en voyage

Vers des villes trop lointaines, plus rien n'a de raison
Ils m'attrapent, me retiennent et je deviens leur maison
Leur maison

Vers des villes trop lointaines, plus rien n'a de raison
Ils m'attrapent, me retiennent et je deviens leur maison

Vers des villes trop lointaines, plus rien n'a de raison
Ils m'attrapent, me retiennent et je deviens leur maison
Leur maison

Sophie Huriaux