Le -
modifié le -

Lady Gaga : ses 5 clips les plus impressionnants

Dès le début de sa carrière, Lady Gaga a imposé son univers artistique original et décalé. Ses clips sont l'endroit idéal pour l'exprimer et chacune de leurs sorties est un événement.

Des clips pour guérir

En tant qu'artiste, Lady Gaga décide de montrer ses émotions, même les plus négatives dans son art. Elle les décrit dans ses textes et les met en images dans certains de ses clips. À chaque album, elle vit une expérience différente de sa vie, et comme un exutoire, les raconte de façon imagée et scénarisée dans ses vidéos. Le clip de "Marry The Night" est l'un des plus impressionnants puisqu'il dure 14 minutes et est presque conçu comme un court-métrage. La star y raconte le départ de son ancienne maison de disques Def Jam, épisode de sa vie professionnelle qui l'a beaucoup marquée et a bouleversé sa vie personnelle également. Dans le clip, elle parle énormément et explique ce par quoi elle est passée. Elle se met ensuite en images dans un hôpital psychiatrique, dépressive, puis euphorique dans une salle de danse, passionnée au milieu de voitures en feu, ou lascive dans une baignoire. Elle montre tous les états par lesquels elle est passée en utilisant des moyens techniques impressionnants.

Des clips pour provoquer

Avec son album "Born This Way" qui a battu tous les records de téléchargements, Lady Gaga est allée encore plus loin dans son projet artistique. Dans le clip de la chanson éponyme, elle enchaîne les scènes dérangeantes et jamais vues. Dans l'une d'entre elles, elle accouche d'œufs gluants qui sont en fait des répliques d'elle-même, le tout dans une scène très explicite. Avant de dévoiler le clip de "Judas", le deuxième extrait de l'album, Lady Gaga avait annoncé qu'il allait marquer la mémoire collective. Elle s'est totalement investie dans la réalisation de la vidéo et a voulu frapper un grand coup. À l'instar de Madonna dans "Like A Prayer" dans les années quatre-vingt, Lady Gaga a utilisé des références bibliques dans son clip pour provoquer les réactions. Elle mêle sexe et religion et explique, habillée en Marie Madeleine, que malgré toutes ses trahisons, elle est encore amoureuse de Judas. D'une esthétique extrêmement travaillée, ce clip est le plus cher de l'histoire au moment de son tournage.

Des clips pour se raconter

À travers ses textes, Lady Gaga a toujours fait passer des messages forts. Elle utilise ses sentiments ou ses convictions pour écrire ou réaliser des clips. Dans le clip de "Bad Romance", Lady Gaga évoque un de ses "monstres", celui de l'amour. La chanson raconte son histoire d'amour avec son meilleur ami, sa peur de partager ses sentiments et son envie de se protéger. Dans le clip, elle porte des lunettes faites de lames de rasoir, symbole que ses costumes sont pour elle des boucliers. Dans son duo avec Beyoncé, le titre "Telephone", conçu comme la suite de "Paparazzi", Lady Gaga parle de sa peur de son autre "monstre" : le travail. Elle a peur de se laisser tellement embarquer dans ses projets qu'elle n'a plus le temps de vivre sa vie personnelle. Dans le clip, son petit ami l'appelle au téléphone qui sonne sans cesse, mais elle ne peut pas y répondre, trop occupée par ses activités. Les clips de Lady Gaga ont plusieurs lectures et pas seulement un beau sens de l'esthétisme.