Paroles Le fantôme

Le - modifié le - Par .

N’allez pas croire à ces histoires d’esprits qui hantent les manoirs
Ces translucides créatures qui fuient en traversant les murs
À ces soit-disants bruits de chaines, ni aux draps blancs qui se promènent, n’y croyez pas non
N’y croyez pas non

Ne croyez pas à ces cauchemars, ces rêves où tout est froid et noir
Qui défilent parfois dans vos têtes avec leurs armées de squelettes
Ce qui se cache sous vos lits c’est de la poussière endormie, n’y croyez pas non
N’y croyez pas non

S’il y a un fantôme ici, il porte un large costume sombre
Il n’a que la nuit pour amie, il se déplace comme une ombre
Il tient sa lampe à bout de bras

N’allez pas croire à ces histoires, d’esprits qui tapent dans les placards
Il n’existe rien de la sorte, ni corbeau cloué sur les porte
Ni sorcières aux cris de hiboux, ni vampires qui vous tiennent par le cou, n’y croyez pas non
N’y croyez pas non

S’il y a un fantôme ici, il porte un large costume sombre
Il n’a que la nuit pour amie, il se déplace comme une ombre
Il tient sa lampe à bout de bras
Et c’est moi

Il n’y a rien en ce bas monde
Pour apparaître ou disparaître
En l’espace de quelques secondes
Mis à part le bonheur peut-être

S’il y a un fantôme ici, il porte un large costume sombre
Il n’a que la nuit pour amie, il se déplace comme une ombre
Il tient sa lampe à bout de bras
Et c’est moi

Lyrics © BMG RIGHTS MANAGEMENT (FRANCE), BMG RIGHTS MANAGEMENT US, LLC

Pierre Burgaud, Francis Cabrel