Le -
modifié le -

Lionel Richie : L'histoire folle du clip culte de "Dancing on the Ceiling"

En 1986, la carrière solo de Lionel Richie est au top. Il sort alors "Say You Say Me" et le titre "Dancing on the Ceiling" accompagné d'un clip avant-gardiste devenu culte.

Lionel Richie : L'histoire folle du clip culte de "Dancing on th © ©Michael Kovac / Getty Images

Un titre calibré pour les boites de nuit

Lionel Richie, connu pour ses ballades romantiques comme "Say You, Say Me", est aussi l'auteur de tubes qui font danser les foules. C'est le cas de "Dancing on the Ceiling", un tube aux paroles légères et au rythme parfait pour les dancefloor. Même si l'accueil critique de la chanson n'est pas bon et la simplicité des paroles mal reçue, le succès commercial est énorme. Le titre appelle à passer du bon temps et devient incontournable dans les soirées. Pour accompagner la sortie du titre, Lionel Richie décide de faire réaliser un clip avec des effets spéciaux innovants pour l'époque. Dans les années 80, l'utilisation des images devient incontournable pour frapper fort lors de la sortie d'un titre. À l'instar de Michael Jackson de qui il était très proche et de son clip "Thriller" en 1983, certaines vidéos sont de véritables œuvres d'art. Durée longue, effets spéciaux réservés au cinéma, foule de figurants, décors impressionnants, tout est bon pour marquer le public. Lionel Richie ne déroge pas à la règle et va surprendre avec le clip de "Dancing on the Ceiling".

Des effets inspirés d'un film

La chanson parle littéralement de "danser sur le plafond". Le clip montre donc Lionel Richie et tous les danseurs passer du sol au mur puis au plafond tout en continuant à danser. La technique utilisée est celle de la pièce qui tourne, initialement utilisée dans le film "Royal Wedding" en 1951 avec Fred Astaire. Le clip de Lionel Richie utilise la technique avec un niveau supérieur : ce n'est pas une seule personne qui marche sur les murs, mais tous les danseurs en même temps. Stanley Donen, réalisateur du film 35 ans plus tôt, a réalisé le clip de Lionel Richie. Un budget impressionnant de 400 000 dollars a été dépensé pour la réalisation de ce clip sur une dizaine de jours. Il y a vu une opportunité d'améliorer la technique originale avec des moyens plus modernes et de créer une illusion plus parfaite. Une roue gigantesque fait tourner une pièce dans laquelle les danseurs passent d'un plan à l'autre tandis que la caméra ne bouge pas et reste sur un plan qu'elle considère comme le sol. Cette technique a été utilisée avec des moyens beaucoup plus évolués pour le film "Inception" en 2010.

Un clip devenu culte

Le côté avant-gardiste du clip a amené les producteurs à diffuser un documentaire de 30 minutes montrant les coulisses de la réalisation du clip : la roue, les répétitions des danseurs, l'adaptation naturelle de Lionel Richie à la technique, tout est montré à la télévision américaine. 30 ans plus tard, le clip de "Dancing on the Ceiling" peut paraitre dépassé : la musique, la mode, la chorégraphie et les effets spéciaux ne sont plus d'actualité, mais l'avant-gardisme de la réalisation en a fait un clip culte. Il est d'ailleurs régulièrement cité et parodié dans des émissions américaines. Lionel Richie a lui-même joué le jeu de la parodie dans l'émission de James Corden, le Late Late Show. Il montre ainsi qu'il est toujours là avec en plus un vrai trait d'humour.

Redécouvrez le clip de "Dancing on the Ceiling" :