Le -
modifié le -

Paroles "Sans retro (Pilule Bleue)" - Maître Gims

Aucune larme devant mes ennemis
Je n'fais plus confiance, la gentillesse me nuit
Je survis avec ou sans toi

Horrible
Je vois des scènes horribles, stop
Ils disent qu'ils peuvent rien y faire
Ils disent qu'ils peuvent rien y faire
On me dévalorise
Et on me regarde mourir seul
Ils disent qu'ils peuvent rien y faire
Ils disent qu'ils peuvent rien y faire
Et j'avance sans savoir où aller
(Pendant que les autres sont tous solidaires)
Et j'avance sans savoir où aller
(Parce que c'est en été qu'on prévoit l'hiver)

J'ai roulé roulé roulé roulé sans rétro
Sur mon torse, je sens que se resserre l'étau
Qui peut me prouver que la mort est un repos?
Tous mes S.O.S sont restés sans réponse
J'ai roulé roulé roulé roulé sans rétro
Sur mon torse, je sens que se resserre l'étau
Qui peut me prouver qu'la mort est un repos?
Tous mes S.O.S sont restés sans réponse
On nous oublie mais on survit
Tous nos cris vont dans le vide
Des pleurs sans valeur
(Sans valeur, sans aucune valeur)
On nous oublie, mais on survit
Tous nos cris vont dans le vide
Des pleurs sans valeur
(Sans valeur, sans aucune valeur)

Indifférents, ils restent indifférents
J'ai demandé de l'aide, j'ai pris des stops indifférents
Par personne, et j'apprends qu'le cœur de l'Homme refuse d'y faire entrer
Ce qui n'apporte aucune garantie d'remboursement
Seul à en perdre la raison
J'ai roulé sans rétro pensant que j'irais quelque part
Aucune épaule à l'horizon
Soit l'arrivée est déserte, soit c'est un faux départ
Mama hé, mama na ngai
J'ai fait le bilan de toute ma vie
Je n'ai toujours pas d'réponses à mes questions
Dis-moi si j'ai mérité c'que je subis

J'ai roulé roulé roulé roulé sans rétro
Sur mon torse, je sens que se resserre l'étau
Qui peut me prouver que la mort est un repos?
Tous mes S.O.S sont restés sans réponse
J'ai roulé roulé roulé roulé sans rétro
Sur mon torse, je sens que se resserre l'étau
Qui peut me prouver qu'la mort est un repos?
Tous mes S.O.S sont restés sans réponse
On nous oublie mais on survit
Tous nos cris vont dans le vide
Des pleurs sans valeur
(Sans valeur, sans aucune valeur)
On nous oublie, mais on survit
Tous nos cris vont dans le vide
Des pleurs sans valeur
(Sans valeur, sans aucune valeur)

Na bosani elongi nayo Makila makila makila eziiipi yooo
Na bosani elongi nayo Makila makila makila eziiipi yooo

J'ai roulé roulé roulé roulé sans rétro
Sur mon torse, je sens que se resserre l'étau
Qui peut me prouver que la mort est un repos?
Tous mes S.O.S sont restés sans réponse
J'ai roulé roulé roulé roulé sans rétro
Sur mon torse, je sens que se resserre l'étau
Qui peut me prouver qu'la mort est un repos?
Tous mes S.O.S sont restés sans réponse
On nous oublie mais on survit
Tous nos cris vont dans le vide
Des pleurs sans valeur
(Sans valeur, sans aucune valeur)
On nous oublie, mais on survit
Tous nos cris vont dans le vide
Des pleurs sans valeur
(Sans valeur, sans aucune valeur)

Et combien d'entre nous se lèveront demain
Pour s'battre comme des guerriers, régner comme des rois?
Combien d'entre nous se lèveront demain?
J'arracherai de mes deux mains ce qui m'revient de droit
Et combien d'entre nous se lèveront demain
Pour s'battre comme des guerriers, régner comme des rois?
Dis-moi, combien d'entre nous se lèveront demain?
J'arracherai de mes deux mains ce qui m'revient de droit
Yeah

Lyrics © SONGS MUSIC PUBLISHING

GANDHI DJUNA, GUY-HERVE IMBOUA, DADJU N-SUNGULA, DANIEL KOUELOUKOUENDA, KADJALI KABA, CLAUDIO SAMPAIO