Le -
modifié le -

Paroles "Je reviens à toi" - Marc Lavoine

Un soleil inattendu ne se refuse pas
Je ne t'oublierai jamais, je reviens à toi
Si c'est Dieu qui l'a voulu, c'est un jour de joie
Il y a de la poésie dans cette vie, je crois

Je vois la tour Montparnasse plantée devant moi
Au coin de la rue Madame, je reviens à toi
Je me rends à Saint Sulpice, je me rends, tu vois
Il y a de la poésie, mon cœur ici bat

Je bois un café serré au comptoir en bois
Je prends la rue des Canettes, je reviens à toi
Le passé, les courants d'air, les mots d'autrefois
De Villon d'Apollinaire, traitent dans le froid

Où sortir de mes pensées, je passe la Seine
Sur le Pont des Arts je vais, je reviens à toi
Tous les jours je m'y revois traversant ma peine
Comme le vent dans la plaine
La nuit sur les toits

Que cette ville est jolie, en disant cela
Ton visage m'apparaît, je reviens à toi
Voilà une journée qui traîne un peu rarement brave
Un nuage dans sa traîne, c'est la vie qui va

Un soleil inattendu ne se refuse pas
Je ne t'oublierai jamais, je reviens à toi
Si c'est Dieu qui l'a voulu, c'est un jour de joie
Il y a de la poésie dans cette vie, je crois

Je bois un café serré au comptoir en bois
Je prends la rue des Canettes, je reviens à toi
Le passé, les courants d'air, les mots d'autrefois
De Villon d'Apollinaire, traitent dans le froid

Où sortir de mes pensées, je repasse la Seine
Sur le Pont des Arts je vais, je reviens à toi
Tous les jours je m'y revois traversant ma peine
Comme le vent dans la plaine
La nuit sur les toits

Un soleil inattendu ne se refuse pas
Je ne t'oublierai jamais, je reviens à toi
Si c'est Dieu qui l'a voulu, c'est un jour de joie
Il y a de la poésie dans cette ville, je crois

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Fabrice Aboulker, Marc Lavoine