Le -
modifié le -

Paroles "Le Temps perdu" - Marc Lavoine

Le temps perdu je le connais
Il a la gueule de mes regrets
Il a du soleil dans les yeux
Du sable blanc dans les cheveux
Le temps perdu je l’ai laissé
Sur une chaise dans un café
Sur une photo il me sourit
Nous étions beaux et bons amis
Le temps perdu se moque de moi
Il se fout bien de mes migraines
Il fiche le camp sans état d’âme
Il garde son sang-froid sans larmes
Sans larmes
On se quitte un jour comme on s’est aimés
Pour les raisons mêmes qui nous ont unis
Pour la différence, pour la liberté, ce qui nous a plu
Un jour on ne va plus
On ne s’aime plus

Le temps perdu frappe à la porte
Des souvenirs dans le grenier
De ma boîte crânienne venteuse
De mes ruptures amoureuses
Le temps perdu c’est un roman
Dont les pages volent dans le vent
Une histoire qu’on jette sous un pont
Dans la rivière des sanglots longs
Le temps perdu est un voyou
Un détrousseur de grands chemins
Voleur de rêves, faiseur de trous
Accompagnateur de chagrins
De chagrins
On se quitte un jour comme on s’est aimé
Pour les raisons mêmes qui nous ont unis
Pour la différence, pour la liberté, ce qui nous a plus
Un jour ne va plus
On ne s’aime plus

Le temps perdu est un voyou
Un détrousseur de grands chemins
Voleur de rêves, faiseur de trous
Accompagnateur de chagrins
De chagrins
On se quitte un jour comme on s’est aimé
Pour les raisons mêmes qui nous ont unis
Pour la différence, pour la liberté, ce qui nous a plu
Un jour ne va plus
On ne s’aime plus

On ne s'aime plus

On ne s'aime plus

On ne s'aime plus

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Fabrice Aboulker, Marc Lavoine