Le -
modifié le -

Paroles "Les Amours Du Dimanche" - Marc Lavoine

Les amours du dimanche ne reviendront jamais plus
Les amoureux qui flanchent ne s'aimeront jamais plus
Les arbres se débranchent, les étoiles et les étés
Sont fatigués d'attendre aux cœurs déshabillés

Le vent m'apporte des nouvelles de toi
Le vent, c'est comme un grand soupir
Devant ma porte, jusqu'au bout des doigts
Le souffle chaud des souvenirs

Les amours du dimanche ont des regards éperdus
Et des parfums étranges que l'on ne respire plus

Le vent m'apporte des nouvelles de toi
Le vent, c'est comme un grand soupir
Devant ma porte, jusqu'au bout des doigts
Le souffle chaud des souvenirs

Les années se déhanchent et nous invitent à danser
Mais le temps qui se penche a défait nos lacets

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Fabrice Aboulker, Marc Lavoine