Le -
modifié le -

Retour sur "Heartbreaker", l'un des clips les plus chers de Mariah Carey

Mariah Carey a multiplié les réussites commerciales tout au long de sa carrière, s'assurant une place au soleil. Parmi ses succès, le tube "Heartbreaker" dont le clip vidéo a coûté très cher !

Retour sur "Heartbreaker", l'un des clips les plus chers de Mariah Carey © Artiste MDD

Un réalisateur de prestige

En 1999 sort son album "Rainbow", qui comporte notamment le tube de la diva "Hearbreaker". Comme une bonne musique ne suffit pas toujours à faire d'une chanson un tube planétaire et que le clip contribue beaucoup à expliquer un succès musical, il fallait assurer à ce hit un clip vidéo de qualité. Pour se faire, la production n'a pas lésiné sur les moyens. La réalisation du clip est confiée à Brett Ratner à qui l'on doit le très connu "Rush Hour" ou encore "X-Men". Pour être sûr d'avoir une vidéo à la hauteur du succès, le budget alloué était énorme pour l'époque, 2,5 millions de dollars (soit 1,8 million d'euros).

Une double Mariah Carey

La chanteuse explique que deux films ont inspiré l'histoire du clip : "Grease" et "Opération Dragon". Dans le clip "Heartbreaker", on voit Mariah Carey arriver dans un cinéma, épaulée par son gang de copines pour surprendre son petit ami (incarné par l'acteur Jerry O'Connell) en train de fricoter avec une autre fille. Le lieu de tournage est le Los Angeles Downtown Theatre, un des plus gros cinémas de la ville.

La star joue les deux personnages féminins principaux : la vilaine maîtresse brune nommée Bianca et elle-même, la victime bafouée. Une scène de combat entre les deux Mariah Carey à la fin du clip a été la partie la plus complexe à réaliser techniquement et donc la plus chère. Jay-Z, qui chante aussi dans la chanson, n'apparaît pas dans la vidéo suite à un accord contractuel. Il est remplacé par un film d'animation inséré dans le clip, qui lui aussi a coûté assez cher à la production.