Paroles Sur la voix Ferré

Le - modifié le - Par .

En bord de scène
Je me promène
Sur la voix Ferré

En bord de scène je me promène
Sur la voix Ferré
Ça fait du bien, un air de rien
Pour traîner les pieds
J'ai dans la tête un piano qui flâne
Des états d'âme un peu désaccordés
Quai de Javel, c'est à Paname
J'aime y retourner

En bord de scène je me promène
Sur la voix Ferré
Ça fait du bien, côté jardin
Poussent encore des pensées
J'ai sur le cœur un piano qui pleure
Jusqu'à plus d'heure à Saint-Germain-des-Prés
Café de Flore, j'entends encore Léo me parler

Non, je ne parlerai pas
De ce temps disparu
Où l'on n'aime plus, non
Même si va, tout s'en va
Laissez-moi fréquenter
Près de la voix Ferré
Les ombres passées

En bord de scène je me promène
Sur la voix Ferré
Si je me paume, une jolie môme
Pourrait m'y retrouver
J'ai dans les veines un piano qui saigne
Avenue des Ternes à défaire les pavés
Pour faire des plages artificielles
Qui longent les quais

Non, je ne parlerai pas
De ce temps disparu
Où l'on n'aime plus, non
Même si va, tout s'en va
Laissez-moi fréquenter
Près de la voix Ferré
Les ombres passées

Les ombres passées
Près de la voix Ferré

Près de la voix Ferré

Près de la voix Ferré

Non, je ne parlerai pas
De ce temps disparu
Où l'on n'aime plus, non
Même si va, tout s'en va
Laissez-moi fréquenter
Près de la voix Ferré
Les ombres passées

En bord de scène, je me promène
Sur la voix Ferré

Sur la voix Ferré

Retraîner les pieds sur la voix Ferré

Un air de rien

Retraîner les pieds

En bord de scène, je me promène
Sur la voix Ferré

Ca fait du bien

Retraîner les pieds, oui

En bord de Seine, je me promène
Sur la voix Ferré

Lyrics © ATLETICO MUSIC

Lionel Florence, Pascal Obispo