Le -
modifié le -

Patrick Bruel : les meilleurs duo de sa carrière

Quand on a la carrière et le succès qu'a connu Patrick Bruel, on aime en profiter avec des artistes qu'on respecte. La preuve en quelques duos de prestige.

"Et puis je sais" – avec Johnny Hallyday

De tous les duos de la carrière de Patrick Bruel, celui-ci est peut-être le plus important bien qu'il ne soit pas le plus connu. En 1998 Johnny Hallyday l'invite sur scène au Stade de France reprendre avec lui "Et puis je sais". Le prolongement de plusieurs années d'amitié.

"Ménilmontant" – avec Charles Aznavour

Si la carrière de Patrick Bruel n'a pas été riche en duos sur ses premières années, les choses ont changé avec le temps, particulièrement sur l'album "Entre deux". Conçu comme un hommage à la chanson populaire d'entre-deux guerres, l'album contient à lui seul plus une dizaine de duos avec des noms de prestige. Le plus fameux d'entre eux est très certainement celui qu'il partage avec Charles Aznavour sur "Ménilmontant".

"Qui a le droit" – avec Céline Dion

Parmi les partenaires de prestige qui ont côtoyé Patrick Bruel sur scène, on retrouve aussi la reine Céline en personne. Lors de l'émission "Le Grand Show" de Michel Drucker qui lui fut consacrée sur France 2, la chanteuse québécoise a choisi d'inviter son camarade à reprendre l'une de ses chansons, "Qui a le droit ?". Une belle marque de respect de la part d'une des plus grandes chanteuses de son temps pour un duo des plus complices.

"Sorry Seems to be the Hardest Word" – avec Joe Cocker

Grand habitué des plateaux télé, Patrick Bruel est notamment un invité régulier de "Taratata", dans laquelle il a donné quelques performances mémorables. On retiendra notamment son duo avec Joe Cocker un soir de septembre 1994, où les deux hommes avaient repris ensemble sur scène "Sorry Seems to be the Hardest Word" d'Elton John.