Le -
modifié le -

Comment Phil Collins est devenu une star en solo

Genesis a fait de lui l'un des rockeurs les plus en vogue de sa génération. La suite a fait de lui l'un des chanteurs les plus populaires au monde.

Comment Phil Collins est devenu une star en solo

Des raisons personnelles

En 1978, Genesis est l'un des groupes les plus marquants du rock britannique grâce à ses albums comme "The Lamb Dies Down on Broadway", "A Trick of the Tail", et surtout "Selling England by the Pound". Arrivé en 1970 dans la formation, Phil Collins en devient le chanteur principal cinq ans plus tard suite au départ de Peter Gabriel. La vie mouvementée du groupe et ses changements de lineups récurrents pèsent sur la vie privée de Collins, dont le mariage avec Andrea Bertorelli bat de l'aile. Le groupe décide d'un commun accord de faire un break avant l'enregistrement de son prochain album.

Un premier coup de maître

À l'image des autres membres du groupe Tony Banks et Mike Rutherford, Phil Collins profite de cette pause pour lancer son premier projet en solo : "Face Value", qui lui vaudra immédiatement un immense succès planétaire. "In the Air Tonight" et "Behind the Lines" deviennent des classiques instantanés, et l'album s'écoule à plus de cinq millions d'exemplaires rien qu'aux États-Unis.

Une rupture en deux temps

Phil Collins ne quittera cependant Genesis qu'en 1996 pour se concentrer sur sa carrière solo (il reformera le groupe dix ans plus tard). Durant toute sa carrière, le chanteur et batteur ne s'est jamais éloigné de ses camarades de scène.