Le -
modifié le -

Paroles "Dylan" - Renaud

Je sais que ton père était fan
D'un certain Robert Zimmerman
D'où ce prénom de gentleman
Dylan
Ne sera plus écrit demain
Que sur le marbre du chagrin
Dans un cimetière parisien
Pas loin
Sera évoqué dans les larmes
Dans la douleur qui accompagne
Les souvenirs en filigrane
Des tiens

Dylan, Dylan
Little boy, little man
Dylan
Little boy, little man

Bien sûr tu te croyais adulte
Et bien sûr tu vouais un culte
À la révolte et au tumulte
Des rues
Mais je sais, comme tes parents
Que même si tu te croyais grand
Tu n'étais qu'un petit enfant
Perdu

Dylan, Dylan
Little boy, little man
Dylan
Little boy, little man

Dylan, Dylan
Little boy, little man
Dylan
Little boy, little man

Sur une route de campagne
Au sortir d'une boîte infâme
La mort t'attendait au platane
De face
Toi, tes copains et ta compagne
N'aviez pas bu que des tisanes
Et pas fumé que des Gitanes
Hélas

Dylan, Dylan
Little boy, little man
Dylan
Little boy, little man

Seize ans, dix-sept ans, peu importe
Lorsque la faucheuse t'emporte
Pour t'ouvrir la Sublime Porte
En grand
Pour ta famille et pour tes potes
Nulle chanson ne réconforte
Les âmes devenues feuilles mortes
Au vent

Dylan, Dylan
Little boy, little man
Dylan
Little boy, little man

Dylan, Dylan
Little boy, little man
Dylan
Little boy, little man

Je sais que ton père était fan
D'un certain Robert Zimmerman
D'où ce prénom de gentleman
Dylan
Dylan

Lyrics © CECI CELA

RENAUD SECHAN, ALAIN LANTY