Le -
modifié le -

Robbie Williams : son histoire mouvementée avec les Take That

Succès éclair, rythme effréné, image à préserver : tout cela n'était pas compatible avec la personnalité de Robbie Williams. Son histoire avec le groupe Take That a été mouvementée !

L'histoire mouvementée de Robbie Williams avec les Take That © ©MJ Kim / Getty Images

L'image du groupe avant tout

En 1990, Take That a été un groupe pionnier du phénomène Boys Band, beaucoup ont d'ailleurs suivi. Les cinq jeunes chanteurs, Howard Donald, Mark Owen, Jason Orange, Robbie Williams et Gary Barlow, n'étaient pas préparés au succès qu'ils étaient sur le point de connaître. Leur manager Nigel Martin-Smith aurait souhaité façonner un groupe pour les fans, et lisser les personnalités qui en faisaient partie. Or, Robbie Williams a une personnalité forte qu'il n'a pas pu contenir très longtemps. Les égos au sein du groupe créent également des discordes, en particulier entre Robbie Williams et Gary Barlow, qui a voulu s'imposer comme leader dès le début.

Les problèmes d'addiction

Avec le succès et l'argent, viennent souvent les excès. C'est d'ailleurs suite à un week-end de débauche au festival de Glastonbury avec les frères Gallagher que Robbie Williams aurait définitivement franchi la ligne avant de quitter le groupe en 1995. Un an plus tard, le groupe se sépare.