Paroles Montréal-Québec

Le - Par .

Même si bien des années de longue route nous séparent
Et qu' c'est parfois compliqué de s'cacher des regards
J'arrive pas à m'raisonner, mon coeur veut pas écouter
Même si je m'étais promis de ne plus recommencer
Même si je m'étais juré, qu' c'était pour m'amuser
C'était sans compter sur toi et tes sourires qui viennent me hanter
Quelque-part dans le froid, à contre-courant

Il y a le vent qui rallume ton parfum en souvenir aux creux de mes mains
À ton château, princesse, j'appelle à tes remparts
La distance qui nous sépare, j'la ferai en deux heures et quart
Prie pour qu'la route soit belle et que rien ne m'arrête, Montréal-Québec

J'aime t'imaginer cent fois m'embrasser
J'nous imagine marcher sur tes plaines enneigées
Et le long d'la Rue St-Jean
Ta main je l'ai glissée doucement dans la mienne, à mon coeur brûlant

Il y a le vent qui rallume ton parfum en souvenir aux creux de mes mains
Et ton château, princesse, je marche sur ses remparts
La distance qui nous sépare, j'la ferai en deux heures et quart
Prie pour qu'la route soit belle et que rien ne m'arrête, Montréal-Québec

Je ferai avec, trois cafés noirs, en béton armé
Et un million de ponts enneigés, Montréal-Québec
On va se compter des tas d'histoires, j'vais oublier mes idées noires
J'vais pouvoir vivre, pouvoir y croire
Il y a le vent qui rallume ton parfum et mon désir aux creux de tes mains
Et ton château, princesse, qui tremble de ses remparts
La distance qui nous sépare, je la ferai en deux heures moins quart
J'arrive, j'suis là, je reste
J'veux jamais que ca s'arrête, Montréal-Québec
Montréal-Québec
Montréal-Québec

Roch Voisine, Christian Peloquin