Le -
modifié le -

Sia : une artiste engagée pour les animaux

La lutte pour la défense du bien-être animal et contre l'exploitation sous toutes ses formes est un des chevaux de bataille de la chanteuse, qui l'a même élevé au rang d'art de vivre.

Sia : une artiste engagée pour les animaux © ©Jason Merritt / Getty Images

Une amoureuse des chiens

Si Sia s'est engagée depuis longtemps dans la lutte pour le bien-être animal, c'est en partie dû à sa passion pour les chiens qui l'anime depuis sa plus petite enfance. Elle en a elle-même adopté trois, du nom de Pantera, Lick-Lick et Cereal. Même son corps met en scène sa passion pour les toutous puisqu'elle arbore sur tout son avant-bras gauche une douzaine de tatouages de chiens. Des dessins souvent enfantins de chiens de toutes tailles et toutes couleurs, pour la plupart dessinés par son meilleur ami, le dessinateur et auteur de livres pour enfants Dallas Clayton. Ces tatouages, son double scénique, la danseuse Maddie Ziegler les arbore également à chaque fois que les deux artistes performent ensemble. L'amour des chiens, c'est aussi la raison qui l'a poussé à mener au fil des ans de multiples campagnes pour le compte de la PETA, dont elle est l'une des ambassadrices vedettes. Pour le compte de l'organisation, elle a notamment pris part à des campagnes pour encourager la stérilisation des chiens, contre l'élevage de masse des animaux, contre le port de la fourrure... Pour aider à la sensibilisation, elle avait même accepté de prêter son image pour créer un adorable petit ourson en peluche orné de sa célèbre frange bicolore et de son énorme nœud papillon sur la tête.

Sia avait également, pour une vidéo de sensibilisation en Chine, accepté de prêter son morceau "Free the Animal", un des titres de son album "1000 Forms of Fear", pour illustrer un court-métrage en images de synthèse. Elle est également l'une des ambassadrices du Beagle Freedom Project, une association ayant pour but de recueillir des chiens victimes de mauvais traitements ou d'essais en laboratoire afin de leur trouver un foyer pour les accueillir.

Sia, porte-parole du mode de vie vegan

Mais parce que charité bien ordonnée commence avant tout par soi-même, Sia dédie également son mode de vie au quotidien au respect de la condition animale. Pendant de nombreuses années, elle s'est astreinte à une alimentation végétalienne, c'est-à-dire qui refuse strictement la consommation de viande et de poisson, mais également de tout produit issu d'un animal comme les œufs, les produits laitiers ou encore le miel produit par les abeilles. Dans le courant de l'année 2014, elle annonce même sur son compte Twitter sa conversion au véganisme. En extension au végétalisme, le véganisme dépasse le cadre de l'alimentation et promet un mode de vie intégralement fondé sur le refus de l'exploitation animale. Cela passe bien évidemment en premier lieu par l'alimentation, mais aussi sur tout ce qui relève de la consommation au sens large : refus de porter du cuir animal ou de la laine, d'utiliser des produits cosmétiques testés sur des animaux...

Signe supplémentaire de son engagement dans ce domaine, elle participe en 2018 au documentaire "Dominion" pour lequel elle prête sa voix. Réalisé par l'activiste Chris Delforce, le film est une dénonciation des méthodes extrêmes de l'agriculture de masse aux États-Unis et des conditions de traitement indigne des animaux dans les "super-fermes" du pays. Sia y côtoie notamment deux autres stars hollywoodiennes véganes et militantes, le couple Joaquin Phoenix-Rooney Mara.