Le -
modifié le -

Paroles "VERSUS" - Slimane

Ce soir, ma sœur j'avais besoin d'me confier
Désolé d'avance si ça t'fait mal
Après l'orage, le ciel est dégagé
Là, j'ai besoin d'me raconter

Comment te dire mon frère, qu'au fond je le savais
On se dit tout ce soir, mais moi je t'observais
On s'est croisé la première fois, y a quelques années
Je l'ai jamais dit mais ce jour-là, tu m'avais touché

Qui aurait cru qu'un jour, j'te dirai tout?
Faut que tu saches que moi, j'suis à fleur de nous
Que j'remercie le ciel de t'avoir mis sur mon chemin
C'était écrit, c'était sûr, c'était le destin

T'avais repris mes mots de cœur, sublimé ma chanson
N'importe qui d'autre l'aurait fait, j'aurais baissé le son
J'étais dans ma voiture, on m'a dit d'écouter
Dès les premières notes, je n'te l'ai jamais dit, mes larmes ont coulé
J'ai moi aussi tant de choses à te confier
Les gens ne voient de moi que c'que j'veux bien leur montrer
Personne le sait mais dans cette vie, j'me déçois tellement
Peut-être que dans une autre vie, j'assumerai vraiment

Je suis du genre à me cacher
Quand ça va pas, j'peux tout casser
L'tout-puissant m'a jamais lâcher
Pourquoi j'ai peur de tout gâcher
Parfois j'ai peur et je craque
La vie m'en a mis des claques
Dis-moi à quoi ça sert, d'avoir mal et puis se taire?

Je suis du genre à me cacher
Quand ça va pas, j'peux tout casser
L'tout-puissant m'a jamais lâcher
Pourquoi j'ai peur de tout gâcher
Parfois j'ai peur et je craque
La vie m'en a mis des claques
Dis-moi à quoi ça sert, d'avoir mal et puis se ta

Je n'ai jamais eu confiance en moi
J'évolue dans une vie de doutes
Et dans la cour, j'les entendais me dénigrer toutes
Rien à foutre de leur game, je rêve de prendre un tournant
Ils rêvent de gloire quand moi la nuit, je rêve d'éteindre l'écran

J'passe beaucoup trop de nuits blanches, je sais que tu l'vois
J'ai les yeux rouges imbibés d'sang quand ça ne va pas
Quand on m'demande, je fais la photo, le salam au poto
Mais dans l'fond, j'suis si mal dans ma peau
Aujourd'hui la nuit, c'est ma femme, mon gosse et ma mère
Si tu savais toutes les fois où seul j'ai fini par terre
J'ai tout bu, j'ai tout pris, j'ai tout vu, j'ai rien dit
J'ai crié, j'ai pleuré, à l'amour, à la vie

Je suis du genre à me cacher
Quand ça va pas, j'peux tout casser
L'tout-puissant m'a jamais lâcher
Pourquoi j'ai peur de tout gâcher
Parfois j'ai peur et je craque
La vie m'en a mis des claques
Dis-moi à quoi ça sert, d'avoir mal et puis se taire?

Je suis du genre à me cacher
Quand ça va pas, j'peux tout casser
L'tout-puissant m'a jamais lâcher
Pourquoi j'ai peur de tout gâcher
Parfois j'ai peur et je craque
La vie m'en a mis des claques
Dis-moi à quoi ça sert, d'avoir mal et puis se taire?

Si tu savais comme dans ma tête, ça éclate
Comme mon cœur bat vite quand je dérape
Combien d'fois j'ai voulu tout arrêter
Tout envoyer en l'air, tout recommencer

Tellement d'gens qui pensent que j'me la raconte
Si vous saviez 5 fois par jour, c'que j'lui raconte
J'finirai par tout quitter comme Mélanie
Elle est en paix, si vous saviez comme je l'envie

Je suis du genre à me cacher
Quand ça va pas, j'peux tout casser
L'tout-puissant m'a jamais lâcher
Pourquoi j'ai peur de tout gâcher
Parfois j'ai peur et je craque
La vie m'en a mis des claques
Dis-moi à quoi ça sert, d'avoir mal et puis se taire?

Je suis du genre à me cacher
Quand ça va pas, j'peux tout casser
L'tout-puissant m'a jamais lâcher
Pourquoi j'ai peur de tout gâcher
Parfois j'ai peur et je craque
La vie m'en a mis des claques
Dis-moi à quoi ça sert, d'avoir mal et puis se taire?

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Charlotte Gonin, Slimane Nebchi, Yaacov Salah, Meir Salah