Le -
modifié le -

De Sting à Shakira, ces chanteurs engagés pour la forêt d'Amazonie

De Sting à Bernard Lavilliers, la forêt amazonienne suscite l'intérêt de chanteurs engagés dans sa préservation et la protection des communautés qui y vivent.

De Sting à Bernard Lavilliers, ces chanteurs engagés pour la forêt d'Amazonie © Getty Images

Le poumon de la planète asphyxié

Considérée comme le plus grand "poumon vert" de la planète, la forêt amazonienne subit depuis de nombreuses décennies de grandes dégradations environnementales. Parmi les figures emblématiques qui luttent pour sa préservation, le chef indien Raoni n'hésite pas à occuper le devant de la scène, entouré de personnalités célèbres telles que Sting ou Bernard Lavilliers, pour faire entendre sa voix.

Sting, Bernard Lavilliers, Shakira : leur combat pour l'Amazonie

Extrêmement affecté par la déforestation de la forêt amazonienne, Sting a très tôt accordé son soutien aux populations indigènes. En 1987, l'ex-chanteur du groupe Police se rendait au Brésil, accompagné de sa femme Trudie, pour défendre les droits des Indiens d'Amazonie. Cette rencontre inédite vaudra à Raoni le début de sa notoriété planétaire. Quelques années plus tard, en 2011, c'est au tour du chanteur français Bernard Lavilliers de s'engager aux côtés du chef Roani. Le rockeur deviendra même pour un an le parrain de l'association Planète Amazone, qui promeut les initiatives en faveur de la préservation de la forêt amazonienne et de ses peuples. La chanteuse colombienne Shakira a elle aussi récemment passé un appel à la population brésilienne pour la protection de la forêt.