Le -
modifié le -

Sting : son amour pour le jazz

Le jazz a toujours fait partie des genres musicaux de prédilection de Sting. Quelle place le jazz occupe-t-il dans la carrière du bassiste de The Police ?

Sting : son amour pour le jazz

Une passion pour le jazz qui a commencé tôt !

C'est au début des années 1970 que Sting a commencé à jouer de la basse dans des groupes de jazz. L'un de ses premiers groupes s'appelait d'ailleurs les Phoenix Jazzmen et se produisait dans des petits clubs du Royaume-Uni ! Dès lors, ce genre musical n'a plus jamais quitté l'interprète de "Desert Rose" qui est également influencé par le pop-rock, la new wave ou encore le reggae.

Quelle place pour le jazz dans la carrière solo de Sting ?

En sortant son premier album solo intitulé "The Dream of The Blue Turtles" en 1985, Sting explique vouloir casser la frontière existant entre le rock et le jazz. Son désir de combiner les deux genres musicaux se fait donc ressentir dès ses premières créations artistiques. Lors de sa première tournée solo, Sting s'entoure de musiciens de jazz reconnus tels que Kenny Kirkland aux claviers et Darryl Jones à la basse. Aujourd'hui, le musicien se produit régulièrement dans de célèbres festivals de jazz aux quatre coins du monde (Jazz à Vienne, Jazz à Juan, etc.).