Paroles Jeunesse oubliée

Le - Par .

Soldat de la nuit
As-tu baissé les bras?
Tu es celui qui nous portera
Les couleurs de la ville
Nos escortes nous attirent
Le meilleur sans le pire

Oh oh, jeunesse perdue, jeunesse oubliée
Qui de nous deux saura attendre
Oh oh, jeunesse perdue, jeunesse abîmée
Un jour renaîtra de ses cendres

Nos rêves détruits par le temps qui s'en va
Mélancolie, tu me tiens par le bras
Jeunesse en fuite
Nos corps en émoi
Serait-ce ce qui m'invite à rester jeune avec toi
Et la douceur de ta voix

Oh oh, jeunesse perdue, jeunesse oubliée
Qui de nous deux saura attendre
Oh oh, jeunesse perdue, jeunesse abîmée
Un jour renaîtra de ses cendres

Tu connaîtras la traversée des déserts
Les longs moments de solitude
Mais au fond quand on y pense
On devrait sacrifier nos secondes pour faire dans le profond
Le contact, l'essence même d'une relation
Quand es seul, regardes à l'horizon et rappelles toi de ce qui t'anime
La beauté de voir ton prochain sourire sans poser de question
Ta jeunesse, elle est là, dans ta poitrine
Tu la ressens à chaque soupir, ta dopamine
A chaque frisson
Le bonheur qui t'attire
Pour le meilleur et pour le pire

Oh oh, jeunesse perdue, jeunesse oubliée
Qui de nous deux saura attendre
Oh oh, jeunesse perdue, jeunesse abîmée
Un jour renaîtra de ses cendres

Oh oh, jeunesse perdue, jeunesse oubliée
Qui de nous deux saura attendre
Oh oh, jeunesse perdue, jeunesse abîmée
Finira par se faire entendre

Thibaut Gaudillat