Le -
modifié le -

Zazie : comment l'ancienne mannequin est devenue une star de la chanson

Avant d'être une des chanteuses préférées des Français, Zazie a été mannequin pendant 10 ans. Un chemin détourné pour arriver à sa passion de toujours : la musique.

Zazie : comment l'ancienne mannequin est devenue une star de la © ©Laurence Labat / Getty images

Le mannequinat comme job alimentaire

A 19 ans, Zazie vient de terminer des études d'abord de kinésithérapie puis de langues étrangères. Quand un photographe la caste dans la rue et lui promet une belle carrière, elle se rend compte que faire des photos peut être un bon moyen de financer le reste de sa vie. Elle pousse alors les portes d'une petite agence de mannequins parisienne et commence une carrière. Son physique longiligne et androgyne colle parfaitement à la mode des années 80. Elle défile pour Yves Saint-Laurent, Karl Lagerfeld ou Kenzo et fait des photos pour Chantal Thomass. Le monde de la mode ne la passionne pas, mais elle a une vision très réaliste de ce qu'il peut lui apporter. Pendant 10 ans, elle gagne sa vie grâce à des contrats avec de belles maisons, mais garde en tête sa passion première : la musique. Elle a appris le piano, le violon et la guitare dans sa jeunesse et chante ses propres compositions. Toutes les occasions sont à saisir pour mettre un pied dans le monde de la musique.

Des débuts dans l'ombre

Alors qu'elle est encore mannequin, Zazie saisit toutes les opportunités pour se rapprocher d'artistes de la chanson. Ses premières prestations sont dans les chœurs derrière des chanteurs comme Fabrice Guinar. En 1986, on la voit pour la première fois sur un plateau de télévision, mais pas pour chanter. Elle est derrière Pierre Cosso et prétend jouer du saxophone, instrument de prédilection de son père. C'est ensuite dans des publicités qu'on entend sa douce voix. Pour de la radio ou de la télévision, les grandes marques font appel à la voix de Zazie pour des publicités à grande échelle. Elle participe également au programme humoristique "Les Nuls, l'émission" dans lequel elle revient à sa qualité de chanteuse. Elle y fait les chœurs pour Véronique Sanson et Alain Chamfort. Ces petits rôles de l'ombre ne lui suffisent pas et elle va proposer ses textes en maison de disques pour enfin être sur le devant de la scène.

Les bonnes rencontres

C'est Étienne Roda-Gil qui convainc Zazie de se lancer au départ, et les résultats ne tardent pas à tomber. En 1991, la chanteuse signe un contrat avec la maison de disques Phonogram. L'année suivante, elle sort son premier album "Je, tu, il", dont elle écrit la quasi-totalité des textes. C'est à ce moment-là que Zazie rencontre Pascal Obispo, encore inconnu à cette époque. Même si leur première rencontre ne s'est pas bien passée, il lui écrit le titre "1, 2, 3... soleil", qui ne connaît pas de grand succès. Son premier album lui permet de décrocher le prix de révélation féminine aux Victoires de la musique : sa carrière est lancée. C'est avec son deuxième album que Zazie va réellement percer. Pour la composition de son titre "Zen", elle retrouve Pascal Obispo avec qui elle est devenue amie. Ses premiers succès mettent en avant son talent d'auteur-compositeur et d'autres artistes commencent à la solliciter.