Le -
modifié le -

Revue de presse du jour : La bienveillance est source de bienêtre au travail

Tous les matins, Christophe et Carole vous donnent leur vision de l’actualité incontournable du jour.

Revue de presse du jour : La bienveillance est source de bienêtre au travail © Chérie

Disparition de Charles Aznavour

Charles Aznavour est disparu hier à l’âge de 94 ans. L'artiste représente à lui seul 80 ans de carrière, 180 millions d’albums vendus dans le monde dont 15 millions en France et plus de 1 400 titres enregistrés.

Ses chansons comme La bohème, Hier encore, Je m’voyais déjà, Emmenez-moi… font partie des plus gros tubes de tous les temps. Charles Aznavour était également acteur. Il a joué dans plus de 80 films et téléfilms et avait reçu  le César d’honneur en 1997 pour l’ensemble de sa carrière. Récemment, le monstre de la chanson française avait reçu son étoile sur le « Hollywood Walk of Fame ».

La bienveillance est source de bienêtre au travail

Carole a lu dans le magazine Marie-Claire que la bienveillance était un facteur essentiel pour une bonne ambiance au travail.  

Selon une étude TNS Sofres, pour 64% des Français, le respect est le premier signe d’une bonne qualité de vie au travail. Se sentir écouté et respecter galvanise les employés et la productivité est boostée. Il faut donc garder quatre mots à garder en tête: le respect, la politesse, la gentillesse et la reconnaissance. Voici quatre pistes pour développer la bienveillance au sein de votre travail.

  1.  Instaurez des règles de respect de l’autre au sein de l’open space. Pas trop de bruit, pas de conversations ou d’appels personnels devant tout le monde.
  2. Créez une cohésion d’équipe. Réunissez-vous une fois par mois pour un déjeuner où il est question de tout sauf de travail.
  3. Félicitez-vous et encouragez-vous les uns les autres. Le fait de dire un petit « bravo » peut booster l’estime de soi d’une personne et la pousser à aller encore plus loin.
  4. Ouvrez la communication. Que vous soyez employeur ou employeur, vous devez toujours être prêt à écouter l’autre. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ça, optez par exemple pour une boîte à idées anonyme, chacun donnera son avis sans se faire remarquer.

Retrouvez le podcast de «Tu penses à quoi » et tous les podcasts du « Réveil Chérie » !