Biographie Destiny's Child

Destiny's Child Destiny's Child Né(e) le 30 novembre 1989 (27 ans)

Sa biographie

La formation du groupe

« Bills, bills, bills »,« Survivor », « Nasty girl », « Independant women », ces tubes ont fait le tour du monde. A l'origine, deux copines d'enfance originaire de Houston, Letavia Robertson et Beyoncé Knowles fondent dès l'adolescence (12 ans) les Destiny's Child au début des années 1990. En 1992 deux autres petites Texanes les rejoignent : Kelly Rowland et Letoya Luckett.

Le groupe décolle en 1997 en participant à la BO de « Men in black ». Mais le succès arrive véritablement avec la chanson « No, no, no » extrait d'un premier album éponyme auquel a collaboré Wyclef Jean de Fugees. Le second opus, « The writing's on the wall » sort en 1999 et est certifié deux fois disque de platine.


Le trio


Des dissensions apparaissent au sein du groupe l'année suivante, et le manager du groupe, qui n'est autre que le père de Beyoncé , Matthew Knowles, prend la décision de renvoyer Latavia Roberson et Letoya Luckett, mécontentes de leur statut. Deux choristes, Farrah Franklin et Michelle Williams , complètent désormais le quatuor.

Mais Farrah fait un passage éclair, et finalement, c'est le trio formé de Beyoncé , Kelly et Michelle qui défend en 2001 le troisième opus « Survivor », entièrement écrit et produit par Beyoncé qui s'impose en tant que leader.


Les carrières solo


Motivées par leur succès grandissant, les filles décident, après la sortie d'un album de remixes « This is the remixes » (2002), de mettre entre parenthèse le groupe pour se consacrer à leurs carrières solo. Michelle Williams est la première à sauter le pas avec son album « Heart of yours » paru en avril 2002.
Puis elle joue le rôle d' Aida dans la comédie musica le de Broadway du même nom et sort un deuxième album solo, « Do you know » mêlant gospel et soul.

 Kelly Rowland la suit de près avec « Simply deep » publié en octobre et qui cartonne. Beyoncé privilégie sa carrière au cinéma (« Austin Power », « The fighting temptations », « La panthère Rose ») avant d'enregistrer en 2004 « Dangerously in Love », qui remporte quatre Grammy Awards. La même année le trio se reforme et signe son dernier album studio en date, « Destiny's Fulfilled ».


Un retour ?


Une réunion n'était pas à exclure entre les trois bombes du R'n'B, c'est ainsi qu'elles font sortir le 25 octobre 2005 un autre album, « #1's », comprenant leurs plus grandes tubes (« Independent woman part 1 », « Say my name » et « Bootylicious »), mais aussi trois chansons nouvelles, parmi lesquelles « Stand up for love ", enregistrée à l’occasion de la Journée mondia le de l’enfant.


Ses vidéos

Ses photos