Biographie Lene Marlin

Lene Marlin Né(e) le 17 octobre 1980 (36 ans)

Sa biographie

« Playing my game », l’album qui a tout déclenché

Très jeune, Lene Marlin caresse déjà le rê ve de devenir une artiste. Adolescente, l'amour de la musique est fortement ancré en elle. Alors qu’elle est âgée de dix-sept ans, elle travaille sur son premier album dont elle écrit et compose les chansons.

Au mois d’octobre 1998, elle dévoile en avant-goût un single intitulé « Unforgivable sinner » au public. Celui-ci rencontre un joli succès en Norvège et atteint la première place des meilleures ventes de singles, position qu’il gardera pendant huit semaines.

« Unforgivable sinner » fait un véritable carton dans le pays natal de la jeune chanteuse. La chanson deviendra bientôt le single qui a été le plus rapidement écoulé de toute l’histoire de la musique en Norvège.

L'album « Playing my game » sortira par la suite en Norvège, au Japon et en Europe en 1999 et ce, sous le label EMI. L’opus reçoit un accueil très chaleureux et la chanteuse remporte un MTV Award.

Deux singles seront extraits de cet album. « Where I’m headed », qui figure dans la bande originale du film de production française « Mauvaises fréquentations » et dans celui du film de production norvégienne « Schpaa » et arrive en tête des hits en Italie tout comme en France.

« Sitting down here » rencontre lui aussi un joli succès et atteint la cinquième place dans les charts britanniques.


2003 à 2007, deux albums à la suite

Après le succès fulgurant de « Playing my game », Lene Marlin se fait discrète pendant quelques années. Elle ne fera son come-back sur la scène musicale qu'en 2003, année de la sortie de l'album « Another day ».

Cet opus propose des chansons plus « mûres » que celles disponibles dans le précédent album. Trois singles en sont extraits. « You weren't there » reçoit un bel accueil en Norvège et en Italie où il restera de longues semaines dans le classement des meilleures ventes de singles. Dans ces pays, il atteindra le Top 1.

L'accueil est plus timide dans les autres pays d Europe . Les deux autres singles « Another day » et « Sorry » seront édités uniquement en Norvège et en Italie et ne susciteront pas autant d'engouement que le précédent titre.

En 2005, Lene Marlin dévoile son troisième album intitulé « Lost in a moment ». Le single « How would it be » qui en est extrait sort au mois de mai en Europe . Il se hisse dans le top 20 en Italie et en Norvège.

Bien que n'ayant pas connu un gros succès au niveau mondial, la chanteuse décide de partir en tournée en Asie. Elle y présente des séries concerts en Chine et à Taïwan. La tournée a été un succès et Lene Marlin est invitée à participer à un événement organisé par la branche taïwanaise de MTV.


2006 à aujourd’hui : l’aventure continue

Après ses péripéties en Asie, Lene Marlin poursuit son aventure musicale. Mettant entre parenthèses sa carrière en solo, elle s'investit dans des projets avec d'autres artistes.

En 2006, elle travaille avec le groupe suisse Lovebugs. Elle participe à la réalisation du single « Avalon » lequel remportera un beau succès en Suisse. Il se hissera notamment au Top 10 du classement des meilleures ventes de singles dans le pays.

La chanson atteindra également la première place du Swiss National Airplay Chart. Peu de temps après, Lene Marlin collaborera avec l'étoile montante Rihanna . Elle écrira les paroles de la chanson « Good girl gone bad » qui figurera sur le troisième album de la chanteuse intitulé également « Good girl gone bad » et sorti en 2007.

Mi-2008, les médias norvégiens annoncent la préparation d'un album par Lene Marlin. Cette dernière prépare en effet un nouvel opus avec Magnet, de son vrai nom Even Johansen. Le public en découvre un avant goût au mois de février 2009 par le biais du single « Here we are ».

Le quatrième album de la chanteuse intitulé « Twist the truth » est dans les bacs un peu plus d'un mois tard.