Biographie Michael Jackson

Michael Joseph Jackson Né(e) le 29 août 1958 (58 ans)

Sa biographie

Michael J ackson : la musique comme une évidence

S'il est une histoire de famille chez les Jackson c'est bien celle de la musique.

Très tôt, Joseph dit Joe Jackson, également musicien, prend conscience des talents musicaux de ses six fils (Michael, Tito, Jackie, Marlon, Jermaine et Randy) et de ses 3 filles (Maureen, Janet et La Toya ) qui ont pris l'habitude de chanter ensemble.

D'abord réticent à cette idée, leur père, de nature violente, comprend rapidement qu'il peut tirer profit des dons de ses enfants et décide de les réunir en 1963 au sein des Jackson Five, un nom que la famille doit à l'une des responsables d'un magasin à Glen Park (dans la banlieue de Chicago , où les Jackson Five se produisent en concert pour la première fois.

Les Jackson Five concours et représentations s'enchaînent avec succès si bien qu'ils effectuent leur entrée chez Motown, la première maison de disque de musique noire américaine avec à sa tête Berry Gordy.


L'ascension des Jackson Five

L'ascension des Jackson Five est fulgurante ; leur premier single "I want you back" est la plus grande réussite que la Motown ait jamais connue et les suivants sont également des tubes gigantesques, "ABC", "I'll be there" ou encore "Never can say good bye".

Parrainé par Diana Ross , Michael Jackson est celui qui attire le plus l'attention, en particulier avec son jeu de jambes, et rapidement les producteurs décèlent le phénomène et le pousse à effectuer une carrière solo.

Le public ne s'y trompe pas non plus et ses premiers disques, "Go to be there" et "Ben " en 1972 ainsi que "Music and me" un an plus tard sont des succès.
Parallèlement, les Jakson Five, qui sont sur la pente descendante, rejoignent CBS Records et deviennent les Jacksons, qui perdent Jermaine, demeuré fidèle à Berry Gordy.

Il faut attendre "Destiny" en 1978 et "Triumph", deux plus tard, pour que le nouveau groupe retrouve les sentiers de la gloire.


Carrière solo

Michael Jackson
, qui prend la tête du groupe, poursuit également en solo.

Après s'être séparé de son père et manager, il s'offre la participation de Stevie Wonder pour "I can't help it" et de Paul Mac Cartney pour "Girlfriend", des titres extraits de "Off the wall" qui sort en 1979. L'album, produit par Quincy Jones , est vendu à huit millions d'exemplaires dans le monde.

Trois ans plus tard, le "roi de la pop", comme on le surnomme déjà, revient avec l'album "Thriller", au son plus pop que funky qui marque la fin de la collaboration avec Quincy Jones .

D'abord baptisé "Starlight", le disque, qui contient notamment "Beat it" et "Billie Jean", reste en tête du Hot 100 durant dix-neuf semaines, un record.

Ces derniers titres sont l'objet de clips qui résonnent com me de s courts métrages dans lesquels la part belle est donnée aux effets spéciaux et au talent de danseur de Michael Jackson , qui est l'un des premiers à comprendre que cet outil d'avenir est un véritable tremplin.

Habitué à la scène, Michael Jackson participe en 1984 au Victory Tour qui doit être la tournée d'adieux des Jacksons, Jermaine effectue son retour pour l'occasion.

Un an plus tard c'est la sortie du tube planétaire "We are the world", une Chanson de Michael Jackson et de Lionel Richie qui rassemble les plus grands artistes, Diana Ross , Stevie Wonder , Tina Turner , Bob Dylan ou encore Bruce Springsteen , mobilisés pour venir en aide aux Africains victimes de la famine.


Controverse

En 1987 "Bad", "Dangerous" en 1991 et "Heal the world" l'année suivante, déchaînent les passions.

Après un passage par le cinéma en 1977 avec le remake du "Magicien d'Oz" (très froidement accueilli par la critique), Michael Jackson revient sur le grand écran avec "Moonwalker" sorti en 1988.
Le long métrage propose une rétrospective de sa carrière et une fiction dans laquelle il interprète une sorte d'ange.

Dans le même temps, Michael Jackson commence à susciter la polémique avec ses opérations du Visage à répétition, ses mariages dont les tabloïds affirment qu'ils sont arrangés et surtout il se murmure que le chanteur aurait eu des relations avec de très jeunes garçons dans son ranch de Neverland (en hommage à Peter Pan).
Ce qui fera d'ailleurs l'objet d'un procès pour pédophilie en 2005 à Santa Barbara

Des audiences rapportées dans le monde entier, qui se solderont par l'acquittement de la star.


"Invincible" signe son come back en 2001

Pour autant, son succès ne se dément pas et la sortie de son album "Invincible", en 2001, et de sa compilation "Number ones" (avec un inédit "One more chance"), deux ans plus tard, restent des événements savamment orchestrés par sa maison des disques et toujours très attendus par ses fans qui continuent de guetter ses moindres apparitions.

Des groupies qui devaient retrouver leur idole en 2006 à l'occasion de la sortie "I have this dream", un disque en faveur des victimes du cyclone Katrina, qui a ravagé le Su d de s Etats-Unis notamment la Nouvelle-Orléans en août 2005. Un single réalisé en collaboration avec Snoop Dogg , R. Kelly Keisha Cole, Ciara et Babyface.

C'est également en 2006, que sort le coffret "Visionary - The video singles".

Entre mars et juin, ses vingt plus grands succès ressortent, l'un après l'autre dont "Thriller", "Billie Jean" ou encore "Dirty D Ana /a>", avec de la musique sur une face et de la vidéo sur l'autre.


Michael Jackson
de retour sur scène

Michael Jackson , qui peut se targuer d'être le chanteur qui a vendu le plus de disques (si l'on écarte Elvis Presley ), semble vouloir prendre ses distances avec le monde de la musique, en particulier depuis son procès qui paraît l'avoir accablé.

Classé parmi les 10 meilleures ventes dans de nombreux pays, en 2008 sort le coffret "King Of Pop", une compilation de 18 Chanson s, à l'occasion du cinquantième anniversaire de Michael Jackson , qui reste un artiste d'exception.

L'artiste, qui devait signer son retour sur scène pour une cinquantaine de dates londoniennes en juillet 2009, s'éteint, un mois plus tôt, le jeudi 25 juin 2009, des suites d'un arrêt cardiaque.
C'est Jermaine Jackson qui annonce, officiellement, la disparition du King de la pop.
Fans et personnalités sont évidemment bouleversés. Une page de l'histoire de la musique se tourne.

Une seconde vie posthume

Après la mort de Michael Jackson, de nouveaux titres du chanteur ont été dévoilé, à travers l'album Michael, sorti en décembre 2010. Certaines chansons provoquent la polémique, les fans suspectant d'entendre un sosie, et non pas la voix de Michael Jackson.

Le 15 juin sort un nouveau titre, Behing the Mask. Il est accompagné d'un clip réalisé entièrement avec des images de fans du monde entier.

Un second album posthume parait en 2014. "Xspace" comprend huit chansons inédites du roi de la Pop. C'est le hit " Love Never Flet So Good" qui présente l'album au public. Celui çi avait été enregistré en 1999 et ne comortait que les voix de chœurs. C'est Justin Timberlake qui complète la chanson.

Une version deluxe de cet album est également disponible. Il comprend uniquement la voix de Michael Jackson, telles qu'elle avait été enregistré à l'époque.


Les dernières actus de Michael Jackson

Ses vidéos

Ses photos