Sa biographie

Un musicien de talent

Xavier Rudd, en bon australien, s'intéresse dès son plus jeune âge à la musique autochtone. À dix ans, il assiste à un concert qui va bouleverser sa vie.

Au cours de l'une de représentations proposées par Paul Simon , Xavier Rudd vit une véritable révélation et sait désormais ce qu'il va faire de sa vie : il poursuivra une carrière dans la world music.

À partir de ce moment, le jeune homme qui a plus d'une corde à son arc se met à apprendre différents instruments. Il essaie notamment de reproduire les sons d'un instrument de musique qui lui tient à cœur, le didgeridoo. Pour cela, il utilise les moyens du bord et fait appel à un aspirateur.

Aujourd'hui, Xavier Rudd maîtrise la guitare acoustique, la guitare Weissenborn, la guitare électrique, le didgeridoo, l'harmonica, le djembe, la stomp box, le tambour aztèque, les shakers, les clochettes sans oublier le banjo.


Engouement pour la musique

Au dé but de sa carrière de musicien et de chanteur, Xavier Rudd se fait un nom sur les scènes australiennes et écume les festivals de musique. Il se fait connaître non seulement du public national, mais également du public nord-américain.

C'est dans le cadre de ces tournées qu'il sortira son tout premier opus qui se présentera sous la forme d'un album live. « Live in Canada » est proposé au public en 2001. Parallèlement à cet album qui contribuera à le faire connaître auprès d'un public plus large, Xavier Rudd continue d'être très présent au sein des festivals, australiens principalement.

Il se forgera une belle réputation sur la scène de la musique traditionnelle. Il a participé notamment à trois éditions du Falls Festival, deux éditions du festival de Woodford Folk, une édition au Festival international de musique de Melbourne, une édition au Womadelaide et deux éditions au East Coast Blues & Roots Music Festival.


Un artiste accompli

Peu après la sortie de son premier album live, Xavier Rudd entre en studio pour l'enregistrement de son premier « vrai » album. Celui-ci, intitulé « To let », est sorti en 2002. Assurant lui-même la production de cet album, l'artiste a été soutenu dans ce projet par Chris Thompson. Ce dernier l'a épaulé sur les mixages mais également sur l'enregistrement.

Un an après, l'artiste propose son deuxième album live intitulé « Live at the Grid ». Le succès que rencontre cet opus offre à l'artiste l'opportunité de participer à des concerts un peu partout dans le monde. Il aura une nouvelle fois l'occasion de participer à des festivals entièrement dédiés à la musique traditionnelle.

Le second album de Xavier Rudd, « Solace », est dans les bacs le 28 mars 2004. Le public australien est immédiatement conquis et l'opus se place dans le top 20 des meilleures ventes de disques dans le pays.

Parmi les chansons qui n'ont pas manqué de surprendre le public est sa brillante reprise de « No woman, no cry ». « Solace » est suivi de près par « Good spirit » dont la sortie est programmée en 2005 puis par « Food in the belly » qui est dévoilé au public en 2006.

En marge de sa carrière d'artiste, Xavier Rudd possède une société travaillant dans le domaine de la gestion.