Le -
modifié le -

Patrick Fiori, Emmanuel Moire... Ces artistes qui ont participé à une comédie musicale

Si les comédies musicales connaissent encore aujourd'hui un grand succès sur les planches françaises, c'est en partie parce qu'elles ont contribué à révéler quelques stars qui se sont depuis confirmées en solo.

Patrick Fiori, Emmanuel Moire... Ces artistes qui ont participé à une comédie musicale

Garou, Patrick Fiori et Hélène Ségara dans Notre-Dame de Paris

Phénomène de société à son lancement en 1998, l'adaptation de "Notre-Dame de Paris" par Luc Plamondon et Richard Cocciante reste l'une des plus célèbres du genre. Elle a aussi servi de vivier à talents : elle a fait de Patrick Fiori (déjà connu du public pour sa participation à l'Eurovision avec "Mama Corsica" en 1993) et d'Hélène Ségara des stars. Et sous les traits difformes de Quasimodo, le public découvre la voix rocailleuse d'un de ses chanteurs québécois préférés, Garou.

Emmanuel Moire et Christophe Maé

Quelques années plus tard, entre 2004 et 2007, c'est au tour du "Roi Soleil" de faire un carton sur scène. Emmanuel Moire, qui prête ses traits et sa voix à Louis XIV, connaîtra à son tour une carrière solo à succès. Christophe Maé s'imposera aussi comme la révélation du spectacle,dans le rôle de Monsieur, le frère du roi. Dès son premier album solo, "Mon paradis", il enchaîne les disques de diamant et les succès sur les ondes avec "On s'attache", "Belle demoiselle" ou encore "Tombé sous le charme".

Vincent Niclo, plusieurs comédie musicales à son actif

Avant de se faire un nom aux yeux du grand public, Vincent Niclo a été un habitué des comédies musicales : "West Side Story", "Les Liaisons dangereuses", "Tristan et Iseut", mais aussi "Roméo et Juliette", où il joua la doublure de Damien Sargue avant de reprendre le rôle de Roméo après le départ de ce dernier. C'est cependant en jouant le rôle de Rhett Butler dans la comédie musicale adaptée d'"Autant en emporte le vent" qu'il accède à la célébrité en 2003 avant de devenir une star du chant classique aujourd'hui.