Le -
modifié le -

Christophe Maé : retour sur les moments clés de sa carrière

De chanteur dans la troupe du « Roi Soleil » à artiste accompli qui remplit les salles, Christophe Maé est devenu en une décennie un auteur-interprète accompli. Retour sur sa riche carrière.

Christophe Maé, période « Roi Soleil » (2005) © Abaca
Il a écoulé plus de quatre millions d’albums et assuré plus de 400 dates en dix ans.Christophe Maé est de nouveau en tournée sur les routes françaises et interprète ses plus grands tubes de « On s’attache » à « Il est où le bonheur ». Il a sorti, en 2016, son cinquième album, « L’attrape-rêves ». Retour sur une carrière bien remplie.

Christophe Maé, période « Roi Soleil »

Après des années de premières parties et de concerts dans les bars, Christophe Maé se fait une place au soleil en 2005 grâce à la comédie musicale « Le Roi Soleil ». Il y interprète le frère de Louis XIV, joué par Emmanuel Moire. C’est une véritable consécration : la tournée est un succès et Christophe Maé remporte ses premières récompenses avec la troupe.

Christophe Maé en première partie de Johnny Hallyday, lors d’un concert gratuit sur le Champ de Mars à Paris

Dans la foulée du succès de son premier album « Mon Paradis » en 2007, Christophe Maé en sort un second en septembre 2008, intitulé « Comme à la maison ». Il y reprend en live acoustique quelques titres du précédent et en ajoute de nouveaux, comme « Mon p’tit gars ». C’est un hommage à son premier fils, Jules, né le 11 mars 2008. En 2009, il assure la première partie du « Tour 66 » de Johnny Hallyday, dont un concert gratuit au Champ de Mars, qui rassemble quelque 500 000 personnes.

Christophe Maé, en tournée pour « On trace la route », le 20 octobre 2010

Son troisième album studio, « On trace la route » sort en mars 2010. Christophe Maé part en tournée en juin, événement qu’il annonce sur son MySpace à l’époque, tout comme la sortie de son album. Fin 2010, ses talents d’auteur-compositeur sont également à l’honneur : il écrit « Dans ma tête », un titre pour Line Renaud, qui sort un album où elle l’interprète. Cette année-là, il sera le chanteur francophone à avoir amassé le plus d’argent avec 4,7 millions d’euros. L’année suivante, en 2011, Christophe Maé est fait chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par le ministre de la Culture de l’époque, Frédéric Mitterrand.

Christophe Maé fait la tournée des festivals

Après trois ans sur les routes en tournée ou dans des évènements caritatifs, Christophe Maé sort son quatrième album studio « Je veux du bonheur » en juin 2013. Avec des influences plus jazz, tout droit débarquées de la Nouvelle-Orléans, où il est parti en famille, ce nouvel album le mène à nouveau sur les scènes des festivals où il entonne à pleins poumons « Je veux du bonheur », « La poupée » ou « Charly ».

Christophe Maé est devenu papa d’un second garçon et sort en 2016, « L’attrape-rêves »

En août 2013, Christophe Maé et sa compagne Nadège accueillent un second garçon, Marcel. Comme pour son premier fils, le chanteur dandy lui dédit un morceau de son cinquième album studio, « L’attrape-rêves », sorti en 2016. La chanson sobrement baptisée « Marcel », sort en single et l’artiste dévoilera un teaser du clip sur son compte Facebook pour faire patienter ses fans. Et c’est dans un show résolument Far West, costumes de cowboys et d’indiens à l’appui, qu’il présente son dernier album sur scène.
Christophe Maé, période « Roi Soleil » (2005)  

Christophe Maé, période « Roi Soleil » (2005)

Diaporama photos 5 photos